Impact du climat sur la santé : modélisation régionale des poussières pour les épidémies de méningites au Sahel. - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2014

Impact du climat sur la santé : modélisation régionale des poussières pour les épidémies de méningites au Sahel.

Abstract

Les épidémies des méningites bactériennes constituent encore à l’heure actuelle un problème de santé publique majeur en Afrique de l’Ouest. Chaque année, au coeur de la saison sèche (de janvier à mars), 25 000 à 250 000 cas sont enregistrés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans la zone latitudinale 10-15°N, plus communément appelée « ceinture de la méningite ». L’importance des facteurs sociétaux dans l’expansion des épidémies est indéniable. Cependant, une série d’études récentes a permis de mettre en lumière le rôle important du climat. Ainsi, l’intensité des épidémies semble liée à des conditions de circulation atmosphérique spécifiques quelques mois avant le démarrage des épidémies. Le démarrage des épidémies coïncide avec le maximum de l’hiver, et l’arrivée des grands événements de poussières désertiques apportées par les vents d’Harmattan. Enfin, la fin des épidémies est corrélée à un changement de régime climatique avec l’arrivée de la mousson ouest-africaine. La mise en place, à terme, de systèmes d’alerte précoce des risques épidémiques requiert une compréhension plus fine des liens existant entre le climat, les poussières et les méningites. C’est dans ce cadre que nous proposons d’adopter une approche en modélisation climatique régionale qui permette à la fois de faire état de ce qui se passe dans l’actuel à une échelle spatiale fine (25 km) et de présenter le potentiel de regarder le futur. Les résultats de cette étude sont présentés en trois temps. D’abord, nous montrons que le modèle WRF (Weather Research and Forecasting) est un outil performant pour simuler les variables climatiques diagnostiquées comme des indicateurs d’un risque épidémiologique pendant la saison sèche. Nous présentons ensuite les premiers résultats obtenus avec le modèle d’émissions de poussières CHIMERE en utilisant en entrée les variables climatiques simulées avec WRF. Les tests sont concluants : les concentrations de poussières en surface simulées donnent des caractéristiques spatiales en cohérence avec les produits en AI (Absorption Index) issus de la télédétection spatiale. Ainsi, les grands événements de poussières repérés dans les observations deux semaines avant le déclenchement de la grande épidémie de méningites de 2007 au Burkina Faso sont bien modélisés par WRF/CHIMERE, résultat encourageant qui devrait permettre de mieux appréhender à court terme le lien entre le climat, les poussières et les épidémies de méningite au Sahel.
No file

Dates and versions

hal-01117274 , version 1 (16-02-2015)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01117274 , version 1

Cite

Nadège Martiny, Pascal Roucou, Antoine Adde. Impact du climat sur la santé : modélisation régionale des poussières pour les épidémies de méningites au Sahel.. 27ème Colloque de l’Association Internationale de Climatologie, Jul 2014, Dijon, France. pp.657-662. ⟨hal-01117274⟩
344 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More