Schizophrénie, logicité et compréhension en première personne - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles L'Évolution Psychiatrique Year : 2013

Schizophrénie, logicité et compréhension en première personne

Abstract

Le délire des schizophrènes est repéré en psychiatrie comme l'une des formes de pensée les plus radicale- ment déviantes. Il est d'ailleurs appréhendé le plus souvent sur la base de l'analyse des productions verbales (échelles, tests, expérimentation) et du discours des patients. Faut-il considérer que la folie est synonyme de toute perte de logicité, voire de rationalité ? Le supposer aide-t-il à comprendre la schizophrénie ? Dans cet exposé, nous défendrons l'inverse. À partir d'une discussion sur le principe de charité, nous abordons la question de la rationalité et de la logicité des schizophrènes, puis de leur compréhension, dans une pers- pective philosophique générale. Nous présentons ensuite un travail fondé sur cette hypothèse de logicité, portant sur la formalisation des conversations schizophrènes. Certaines " ruptures " conversationnelles sont manifestement typiques de la pathologie, et leur théorisation soulève la question de leur localisation : faut- il placer les ruptures au plan logico-sémantique, ou bien au plan pragmatique-interactionnel? L'analyse conduit à admettre les deux réponses comme reflétant deux points de vue possibles sur la conversation pathologique : celle, externe ou à la troisième personne, du sujet " normal " et celle, interne ou à la pre- mière personne, du sujet schizophrène. Les analyses formelles sont conduites dans le cadre de la Segmented Discourse Representation Theory de Asher & Lascarides, dont les principes sont succinctement exposés dans l'article.
Fichier principal
Vignette du fichier
SchizoLogPPPall.pdf (295.47 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-00869681 , version 1 (04-10-2013)
hal-00869681 , version 2 (05-03-2014)

Identifiers

Cite

Manuel Rebuschi, Maxime Amblard, Michel Musiol. Schizophrénie, logicité et compréhension en première personne. L'Évolution Psychiatrique, 2013, 78 (1), pp.127-141. ⟨10.1016/j.evopsy.2012.08.014⟩. ⟨hal-00869681v2⟩
749 View
1255 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More