Description de Artareites landii nov. (Ammonoidea) du Barrémien supérieur de Majastre (sud-est de la France) et discussion sur les Helicancylidae Hyatt, 1894. - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Annales de Paléontologie Year : 2009

Description de Artareites landii nov. (Ammonoidea) du Barrémien supérieur de Majastre (sud-est de la France) et discussion sur les Helicancylidae Hyatt, 1894.

Didier Bert
  • Function : Correspondent author
  • PersonId : 858342

Connectez-vous pour contacter l'auteur

Abstract

Dans le secteur de Majastre (Alpes-de-Haute-Provence, SE de la France), le domaine hémipélagique du Crétacé inférieur est exposé à la faveur du décrochement du Poil. Cette position paléogéographique et paléotectonique a permis la récolte d'une faune d'ammonites diversifiée dans le niveau à « petits Barremites ». Il est précisément daté ici pour la première fois et se place entre la base de la sous-zone à Barremense et la base du biohorizon à Breistrofferi de la biozone à Vandenheckei (base du Barrémien supérieur). Au sein de cette faune, Artareites landii nov. sp. est considéré ici, par ses caractéristiques et sa position stratigraphique, comme issu du genre Dissimilites Sarkar. Le genre Artareites nov. gen. représente très certainement un jalon important des Helicancylidae vers la morphologie du genre Toxoceratoides. Dans ce cas, en fonction des paramètres morphologiques, ontogéniques, stratigraphiques et paléobiogéographiques, certaines espèces nord-américaines pourraient être envisagées comme des intermédiaires potentiels. De part leurs caractéristiques et leur origine commune, les genres de petite taille qui composent les Helicancylidae représentent un ensemble cohérent au sein de cette famille et autonome par rapport aux Ancyloceratidae. Son contenu est revu et restreint aux genres phylétiquement liés autour de l'axe principal Acrioceras-Dissimilites-Artareites nov. gen. et Toxoceratoides-Helicancylus, dont les éléments sont reliés entre eux par un certain nombre de formes. En conséquence, Monodites nov. gen. est créé pour les formes hauteriviennes et barrémiennes basales très particulières de Monodites crevolai (Vermeulen et al.) du Sud-Est de la France et Monodites trumpyi (Kakabadze et Thieuloy) de Colombie, qui ne semblent pas pouvoir être classées dans les taxons déjà reconnus dans la littérature. La famille des Monoditidae nov. fam. est proposée pour marquer cette unicité.

Dates and versions

hal-00416048 , version 1 (11-09-2009)

Identifiers

Cite

Didier Bert. Description de Artareites landii nov. (Ammonoidea) du Barrémien supérieur de Majastre (sud-est de la France) et discussion sur les Helicancylidae Hyatt, 1894.. Annales de Paléontologie, 2009, 95 (3), pp.139-163. ⟨10.1016/j.annpal.2009.06.002⟩. ⟨hal-00416048⟩
71 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More