L'analyse des politiques publiques en Afrique - Archive ouverte HAL Access content directly
Other Publications Year : 2008

L'analyse des politiques publiques en Afrique

Abstract

If the academic autonomy of the public policies's analysis resides in the conceptual tool's universalization originally forged for western situations, then the constraints of its transfer's question one toward African grounds cannot be ignored. Its transfer in post-Communist ground having succeeded, it can, so comparison is worth reason, to spread to the African situations. Terms of the African studies's literature on the State complicate this ambition. Although négative, they don't question the thing's existence that the substantive designates because they describe the political regime whose the bound with the public action has been studied little. The notions's practice as the referential, the political opportunity window, the path dependency in African land can encourage fruitful exchanges. The democratic transitions help to sketch the tie between the multisector mobilizations, the structuring of the African societies in sectors and the sectorial disadjustments. If the public policies's existence in Africa makes it an applicable object of scientifically survey for the discipline, its analysis raises methodological questions bound its nature. Study the State in interaction means to unveil its nudity. Hence the suspicions of subversion which weigh on the researcher inquiring into its black box, administrative harassments to face and the uncertain fate reserved to his research. Yet, the stake is to do with African grounds the laboratories of a relatively young discipline's theoretical experimentation whose African detour is a necessary risk to raise its universality's challenge.
Si l'autonomie académique de l'analyse des politiques publiques réside dans l'universalisation d'un outil conceptuel forgé originellement pour les situations occidentales, alors la question des contraintes de son transfert vers des terrains africains est incontournable. Son transfert en terrain post-communiste ayant réussi, il peut, si comparaison vaut raison, s'étendre aux situations africaines. Les qualificatifs que la littérature africaniste sur l'Etat n'a cessé de solliciter compliquent cette ambition. Bien que dépréciatifs, ils ne remettent pas en question l'existence de la chose que désigne le substantif car ils décrivent des régimes politiques dont le lien de connexité avec l'action publique a été peu étudié. La pratique des notions comme le référentiel, la fenêtre d'opportunité politique, la dépendance au sentier en terrain africain peut favoriser des échanges fructueux. Les transitions démocratiques aident à esquisser le lien entre les mobilisations multisectorielles, la structuration des sociétés africaines en secteurs et les désajustements sectoriels. Si l'existence des politiques publiques en Afrique en fait un objet d'étude scientifiquement pertinent pour la discipline, leur analyse soulève néanmoins des questions méthodologiques liées à sa nature. Etudier l'Etat en interaction revient à dévoiler sa nudité. D'où les soupçons de subversion qui pèsent sur le chercheur enquêtant sur sa boîte noire, les tracasseries administratives à affronter et le sort incertain réservé à ses recherches aggravé par son éventuelle « autochtonie ». Pourtant l'enjeu est de faire des terrains africains des laboratoires d'expérimentation théorique d'une discipline relativement jeune dont le détour africain est un risque nécessaire pour relever le défi de son universalité.
Fichier principal
Vignette du fichier
APP.pdf (227.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-00397756 , version 1 (23-06-2009)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00397756 , version 1

Cite

Patrick Wafeu Toko. L'analyse des politiques publiques en Afrique. 2008. ⟨hal-00397756⟩
937 View
6525 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More