Sémiotique implicite de l'espace dans les contes des frères Grimm - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2003

Sémiotique implicite de l'espace dans les contes des frères Grimm

Pascal Vaillant

Abstract

La polarisation des oppositions linguistiques sur des systèmes enracinés dans la perception visuelle de l'espace est un fait bien établi dans les traditions phénoménologique ou sémiotique structurale. Il a été plusieurs fois remarqué, en particulier, que l'axe haut-bas devenait, dans la langue, le support d'une cristallisation de l'univers des valeurs : le haut prend en charge ce qui relève du bien et du beau, le bas ce qui relève du mal et du laid. Nos observations sur les contes, comme de juste, confirment le rôle structurant fondamental de cette polarisation. Elles nous poussent cependant à aller plus loin dans notre examen. Les contes relèvent d'un genre narratif ; ce ne sont pas des apologues ou des proverbes. Ils ne sont donc pas le lieu de la simple exposition d'une distribution statique des valeurs dans l'univers représenté, mais le théâtre d'évolutions et de retournements de ces distributions, dans la dimension de la profondeur du récit. Dans les contes des frères Grimm, le plus vaste et le plus minutieux recueil de contes merveilleux d'inspiration populaire, on voit en de multiples exemples se forger, au sein du récit, des oppositions prégnantes qui relèvent d'une sémiotique implicite de l'espace. Le fermé s'oppose à l'ouvert (monde clos de la chaumière vs. vaste forêt), le haut au bas (sommet d'une tour vs. sol), le terrestre au souterrain (jardin vs. fond du puits, voire, dans « Frau Holle », monde des hommes vs. monde souterrain [surnaturel]). On peut mettre en évidence l'importance de ces oppositions dans les dimensions dialogiques (différence entre les univers représentés) et dialectiques (retournement d'oppositions dans les intervalles narratifs) du récit : l'appréhension effrayante ou repoussante d'une DESCENTE doit être surmontée pour ouvrir la voie d'une ÉLÉVATION.
No file

Dates and versions

hal-00330417 , version 1 (14-10-2008)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00330417 , version 1

Cite

Pascal Vaillant. Sémiotique implicite de l'espace dans les contes des frères Grimm : La vérité est au fond du puits. Guy Barrier et Nicole Pignier. Sémiotiques non verbales et modèles de spatialité, Presses Universitaires de Limoges, pp.211-226, 2003. ⟨hal-00330417⟩
183 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More