Singularités langagières du discours scientifique. L'exemple du discours linguistique - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Pratiques : linguistique, littérature, didactique Year : 2007

Singularités langagières du discours scientifique. L'exemple du discours linguistique

Abstract

Cet article examine le rendement et les difficultés de la notion de style en la mettant en perspective par le biais d’un examen de la problématique des discours de spécialité. On s’interroge plus particulièrement ici sur la pertinence de la notion de style dans le cadre des discours scientifiques portant sur les langues et le langage. L’article vise à montrer qu’à bien des égards les discours scientifiques constituent des observables de premier intérêt pour la question. Pour ce faire, dans la continuité des travaux récents sur l’idiolecte, on s’appuie sur la notion de singularité langagière, susceptible d’être matérialisée, dans l’énoncé, par des traits idiolectaux. On évoque dans un premier temps le problème épistémologique de la forme des discours scientifiques, puis on passe en revue quelques aspects de l’idiomaticité du discours linguistique, enfin on examine quelques-uns des principaux observables de la singularité langagière dans le texte linguistique : notamment, le type de terminologie retenu (indicative ou cumulative, « émique » ou « étique » ), le recours à la néologie ou au lexique de la langue commune, l’usage des tropes, la forme simple ou complexe des prédicats dénominatifs, les marques du positionnement épistémique de l’auteur.

Domains

Linguistics
No file

Dates and versions

hal-00123298 , version 1 (09-01-2007)

Identifiers

Cite

Franck Neveu. Singularités langagières du discours scientifique. L'exemple du discours linguistique. Pratiques : linguistique, littérature, didactique, 2007, Le style en questions, 135-136, pp.101-118. ⟨10.3406/prati.2007.2159⟩. ⟨hal-00123298⟩
82 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More