Les territoires rassurants - Territoires, Villes, Environnement, Société Accéder directement au contenu
Hdr Année : 2018

Safe / reassuring territories

Les territoires rassurants

Résumé

Cities are constantly shaped by risks that are less historicized than major disasters but nonetheless produce identities, communities and spaces forming territories where these social groups can feel not only safe but welcome: reassuring territories. These reassuring territories proceed from various, institutional or not, formal or informal risk management policies. Their development can mean more resilience or more urban fragmentation and risks; the variety of risks and risks perceptions entail a great diversity of these territories. How do cities deal with their complex combination? This research focuses on the example of gay and lesbian sport, in which individuals at risk create secure and welcoming spaces to practice their sport and develop group identities. The resilience approach identifies complex processes in city spaces in constant adaptation to fast evolving spaces, networks, stakeholders, and to variously perceived risks; resilience relies on knowledge, sense-making, coordination and combination of policies and scales. The example of gay and lesbian sport shows that urban resilience is higher when this complexity is fully addressed, and urban governance allows for the constitution of reassuring territories for various communities. Subtle dynamics of open or closed spaces in (and of) these territories at various scales are at the core of the foundation and development of reassuring emotions and practices, thus leading to the creation of reassuring territories and to a better risk management. The first part of this volume is balanced by a second, more personal and reflexive, part; symmetrical to the first, this second part aims to offer some methodological distance and, at the same time, offer potential research horizons.
Les villes se fabriquent et évoluent constamment en fonction de risques moins historicisés que les catastrophes majeures, mais tout autant créateurs d’identités, de communautés, et d’espaces liés à ces identités, délimitant des territoires où ces groupes sociaux se sentent en sécurité : des territoires rassurants. Ces territoires rassurants, d’une grande variété, sont issus de formes diverses d’action politique, institutionnelle ou non ; ils procèdent d’une volonté plus ou moins formelle de gestion des risques. La constitution de territoires rassurants est-elle facteur de résilience, ou bien est-elle synonyme de fragmentation urbaine et de risques amplifiés ? Comment gérer l’intrication complexe des territoires rassurants, étant donnés que ceux-ci varient en fonction des différents risques, et en fonction de la perception de ces risques par différents groupes sociaux ? Cette Habilitation étudie particulièrement le cas du sport gay et lesbien : des individus soumis à risque social créent des espaces sécurisés et bienveillants pour pratiquer un sport, et ainsi façonner des identités de groupe. Le prisme de la résilience permet d’identifier ces processus complexes dans des villes qui se reconstruisent sans cesse sur elles-mêmes, associant une multiplicité de zones, de réseaux, d’acteurs, face à des risques que les habitants perçoivent diversement. Il repose sur des processus de connaissance et de coordination entre acteurs, et pose la question des échelles de la ville. L’exemple du sport gay et lesbien montre que lorsque cette complexité est assumée, et que la gouvernance urbaine propose des espaces rassurants adaptés à divers groupes sociaux, diverses communautés, la ville dans son ensemble devient plus résiliente. C’est la subtile dialectique d’ouverture et de fermeture de ces territoires à différentes échelles qui permet la mise en place de pratiques et de ressentis fondant les territoires rassurants et améliorant la gestion des risques urbains. La première partie de ce volume d’Habilitation est mise en perspective par une seconde partie plus personnelle, réflexive, et symétrique de la première, qui vise à proposer un certain recul méthodologique tout en élargissant les horizons de recherches potentielles à venir.
Fichier principal
Vignette du fichier
HDR Le Blanc vol 1.pdf (22.98 Mo) Télécharger le fichier
HDR Le Blanc vol 2.pdf (124.97 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

tel-01872489 , version 1 (21-09-2018)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01872489 , version 1

Citer

Antoine Le Blanc. Les territoires rassurants. Géographie. Université du littoral-côte d'Opale, 2018. ⟨tel-01872489⟩
818 Consultations
238 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More