Readings of A Girl's Story of Annie Ernaux - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Cahiers de L'Herne Année : 2022

Readings of A Girl's Story of Annie Ernaux

Lectures de Mémoire de fille d'Annie Ernaux

(1)
1

Résumé

In A Girl's Story (Mémoire de fille, Gallimard, 2016 ; translation : Fitzcarraldo Editions, 2020), Annie Ernaux revisits the events that marked her life in the years 1958-1960. She evokes a crucial episode in her young life that has never been directly tackled in her previous auto-sociobiographical work: her first humiliating sexual encounter at the age of 18 in the summer of 1958, when, as a student in her first year of secondary school in a Catholic school, she left for the first time her little town in Normandy and her parents, who were grocery clerks, to work as a summer camp counsellor. She found herself overpowered by the boy’s will and desire, she submited to him, before he moved on. Here, submerged in shame, humiliation, and betrayal, but also in self-discovery and self-reliance, lies the origin of her writing life. The themes of shame and memory, expressed differently than in the writer's previous works, remain at the heart of this new story, which has met the expectations of faithful female and male readers. The analysis of their letters shows once again that the writer's stories can participate in the (re)construction of the self and profoundly modify the relationship to the world of those who read her. A Girl's Story has even inspired and strengthened the writing of other authors, especially women writers.
Dans Mémoire de fille, récit paru chez Gallimard en 2016, Annie Ernaux opère un retour sur les événements qui ont jalonné sa vie dans les années 1958-1960. Elle y évoque un épisode crucial de sa jeune existence encore jamais abordé frontalement dans ses récits autosociobiographiques antérieurs : son premier rapport sexuel humiliant à 18 ans, alors que, élève en première dans un lycée catholique, elle quitte pour la première fois Yvetot et ses parents épiciers-cafetiers pour être monitrice l’été dans une colonie de vacances de l’Orne. Les thématiques de la honte et de la mémoire, déclinées différemment que dans les opus précédents de l’écrivaine, demeurent au cœur de ce nouveau récit, qui a rencontré les horizons d'attente de lectrices et de lecteurs fidèles. L'analyse de leurs lettres montre une nouvelle fois que les récits de l’écrivaine peuvent participer de la (re)construction de soi et modifier en profondeur le rapport au monde de celles et ceux qui la lisent. Mémoire de fille a même pu inspirer et conforter dans leur écriture d’autres auteurs, notamment des femmes.
Fichier sous embargo
Fichier sous embargo
0 4 1
Année Mois Jours
Avant la publication

Dates et versions

hal-03680889 , version 1 (29-05-2022)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : hal-03680889 , version 1

Citer

Isabelle Charpentier. Lectures de Mémoire de fille d'Annie Ernaux. Cahiers de L'Herne, 2022, Cahier Annie Ernaux, pp.223-227. ⟨hal-03680889⟩
65 Consultations
5 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More