Renaturer pour transformer les délaissés urbains : des innovations socio-écologiques sous tensions - CIST2020 - Population, temps, territoires Access content directly
Conference Papers Year : 2020

Renaturer pour transformer les délaissés urbains : des innovations socio-écologiques sous tensions

Abstract

The relatively new enthusiasm of civic movements and institutional actors for the renaturation of public spaces seems to reframe the issue of the status of urban wasteland in the city. These initiatives cover a broad spectrum of actions, from institutionally-driven permits to informal and grassroots initiatives. Based on an ethnographic survey with a Parisian group of green guerrilla, we suggest to interpret this form of informal civic engagement as a social-ecological innovation aiming to transform semi-natural spaces apparently devoid of maintenance and care. The blurry space is requalified as a micro-territory socialising spontaneous nature against some misuses. However, the study shows that if the urban wasteland seems to be in the process to be reclaimed and nature to be anew desired, its durability remains uncertain. Caught in between institutional normalisation and civic resistance claiming a right to the city, the space collectively invested still keeps its precarious status
Le récent engouement de mouvements citoyens et d’acteurs institutionnels pour la renaturation des espaces publics semble reposer la question du statut des espaces délaissés en milieu urbain. Ces initiatives recouvrent un spectre très large de modes d’action allant du permis de végétaliser encadré par les autorités municipales à l’action informelle et micro-locale. À partir d’une enquête ethnographique menée auprès d’un collectif parisien de green guerrilla, nous proposons d’abord de lire cette forme de mobilisation citoyenne informelle comme une innovation socio-écologique visant à transformer des espaces semi-naturels apparemment dépourvus de gestion et de soin. Le vide urbain aux contours flous est requalifié en un micro-territoire de socialisation de la nature spontanée contre certains mésusages. Cependant, l’enquête montre que si le délaissé semble devenir un approprié et sa nature à nouveau désirée, sa durabilité n’en reste pas moins incertaine. Pris entre une normalisation institutionnelle et une résistance citoyenne réclamant un droit à la ville, l’espace investi collectivement garde son statut précaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
CIST2020_Session_I_rochard.pdf (300.72 Ko) Télécharger le fichier
Format typeAnnex_abstract

Dates and versions

hal-03114142 , version 1 (18-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03114142 , version 1

Cite

Hugo Rochard. Renaturer pour transformer les délaissés urbains : des innovations socio-écologiques sous tensions. CIST2020 - Population, temps, territoires, Collège international des sciences territoriales (CIST), Nov 2020, Paris-Aubervilliers, France. pp.412-416. ⟨hal-03114142⟩
961 View
270 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More