Recycling Regime, Environment, and Exclusion of Electronic Scrap Workers in Delhi - Centre de recherches internationales Access content directly
Journal Articles Les Études du CERI Year : 2023

Recycling Regime, Environment, and Exclusion of Electronic Scrap Workers in Delhi

Abstract

In recent years, the Indian e-waste sector has undergone a process of formalisation through the implementation of E-waste Management Rules (2016), leading to the creation of what I call recycling regime. The upper and middle classes, along with NGOs and industry actors, are frontrunners in thinking about e-waste policies. They were prompted by a twofold motive: the desire for a “world-class”, clean, and pollution-free city; and seizing business opportunities by extracting value from e-waste. Rather than replacing the State, they co-opted the State so that it would legislate to safeguard the environment, and address toxicity and health problems associated with e-waste. Recycling regime relies on formalisation processes embedded in multiple technologies – technicity, capital-intensive facilities, certifications, authorisations, and licences – that work together to exclude the “informal” sector from the e-waste governance system. Recycling technologies act as “technologies of domination” that further contribute to sidelining the “informal” labour of scrap workers or e-kabadis, who as Muslims already find themselves on the margins of society. However, the recycling regime fails to safeguard the environment in the end as e-waste trickles down back to the informal sector via authorised actors.(transnational armed groups), a lacklustre international community that is exhausting itself in implementing outdated solutions, and a security offer that relegates UN peacekeeping or European training missions to the sidelines: Russian and Rwandan military involvement reflects a desire to substitute the regional and international management of the crisis, while at the same time maintaining a concessionary economy in the mining and agricultural sectors, the primary beneficiaries of which continue to be the rulers in Bangui.
Régime de recyclage, environnement, et exclusion des travailleurs du secteur des déchets électroniques à Delhi -- Le secteur indien des déchets électroniques a connu un processus de formalisation ces dernières années, grâce à la mise en œuvre de règles de gestion des déchets électroniques (2016), ce qui a conduit à la création de ce que nous appelons le « régime de recyclage ». De fait, les classes moyennes et supérieures, les ONG et les acteurs de l’industrie, qui sont les premiers à avoir réfléchi aux politiques en matière de déchets électroniques en Inde, ont été poussés par une double motivation : le désir de voir émerger une ville de « classe internationale », propre et non polluée, et la saisie d’opportunités commerciales par l’accaparement de la valeur des déchets électroniques. Ne se substituant pas à l’Etat, ces acteurs l’ont toutefois coopté afin qu’il légifère en faveur de la protection de l’environnement et qu’il s’attaque aux problèmes de toxicité et de santé liés aux déchets électroniques. Le régime de recyclage repose sur des processus de formalisation intégrés dans de multiples technologies – technicité, installations couteuses, certifications, autorisations et licences – qui fonctionnent ensemble pour exclure le secteur « informel » du système de gouvernance de ces déchets électroniques. Les technologies de recyclage agissent comme des « technologies de domination » qui contribuent à mettre à l’écart le travail « informel » des ferrailleurs ou des e-kabadis, qui se trouvent déjà en marge de la société en raison de leur appartenance à la communauté musulmane. En définitive, toutefois, le régime de recyclage ne parvient pas à protéger l’environnement car les déchets électroniques finissent par retomber dans le secteur informel par l’intermédiaire d’acteurs autorisés.
Fichier principal
Vignette du fichier
Etude_270.pdf (537.74 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
licence : CC BY NC ND - Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Dates and versions

hal-04291567 , version 1 (17-11-2023)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : hal-04291567 , version 1

Cite

Gayatri Rathore. Recycling Regime, Environment, and Exclusion of Electronic Scrap Workers in Delhi. Les Études du CERI, 2023, n° 270, 36 p. ⟨hal-04291567⟩
48 View
13 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More