L'analyse de l'humour par la linguistique des interactions : vers une approche intégrative de l'humour conversationnel - Archive ouverte HAL Access content directly
Habilitation À Diriger Des Recherches Year : 2023

Analysing humour through interaction linguistics: towards an integrative approach to conversational humor

L'analyse de l'humour par la linguistique des interactions : vers une approche intégrative de l'humour conversationnel

Abstract

Speaking of interaction linguistics in a general way, rather than of one of its many currents, is not insignificant. This choice allows me to emphasize three points that will be developed throughout this synthesis: 1) the profoundly multidisciplinary origins of interaction linguistics, 2) their common point, i.e. communication as an object of analysis: not a fantasized communication, such as it could happen, but such as it is actually produced. Despite their specificities, all these currents share the same conception of this communication: anchored in the social, in a context, inseparable from the relationship with the other with whom we coordinate ourselves. Communication that is profoundly multimodal and dynamic. 3) My theoretical framework, the one I teach and use in my research. It's conversational humor that I'm analyzing, rather than humor in conversation. The difference between the two lies mainly in the status accorded to context, which is not simply a setting for the humor to unfold, but an integral component of the latter. Conversational humor is constructed of multiple elements: a place, a relationship that enables it, and a previous utterance on which it builds and without which it could never have been formulated. How can we analyze humor, not by minimizing its complexity, still less by denying it, but by presenting it as its richness? Through interaction linguistics. Because it is profoundly multidisciplinary, it provides the broad, yet rigorous perspective needed to understand what conversational humor is and how it works. The final element around which this synthesis is structured - my profession as a teacher-researcher - explains the form adopted in this writing. It was entirely conceived and written by a teacher-researcher. It is therefore as much about my research and teaching activities as it is about the way I see them.
Parler de linguistique des interactions de manière générale plutôt que de l’un des nombreux courants qui la n'est pas anodin. Ce choix me permet d’insister sur trois points qui seront développés tout au long de cette synthèse : 1) les origines profondément pluridisciplinaires de la linguistique des interactions, 2) leur point commun, i.e. la communication en tant qu’objet d’analyse : non pas une communication fantasmée, telle qu’elle pourrait se produire, mais telle qu’elle est réellement produite. Malgré leurs spécificités, tous ces courants ont une même conception de cette communication : ancrée dans le social, dans un contexte, indissociable de la relation à l’autre avec lequel on se coordonne. Une communication profondément multimodale et dynamique. 3) Mon appareillage théorique, celui que j’enseigne et que j’emploie dans mes recherches. Bien plus que l’humour dans la conversation, c’est l’humour conversationnel que j’analyse. La différence entre les deux réside principalement dans le statut accordé au contexte, lequel n’est pas un simple décor permettant à l’humour de se déployer, mais une composante à part entière de ce dernier. L’humour conversationnel est construit de multiples éléments : un lieu, une relation qui le permet, et un énoncé précédent sur lequel il s’appuie et sans lequel il n’aurait jamais pu être formulé. Comment analyser l’humour, non pas en minimisant sa complexité, encore moins en la niant, mais en la présentant comme sa richesse ? Par la linguistique des interactions. Parce qu’elle est profondément pluridisciplinaire, elle permet ce regard à la fois large et rigoureux qui est nécessaire à la compréhension de ce qu’est l’humour conversationnel et de la manière dont il fonctionne. Le dernier élément autour duquel s’articule cette synthèse – mon métier d’enseignante-chercheure – explique la forme adoptée dans cet écrit. Il a été entièrement pensé et rédigé par une enseignante-chercheure. Il s’agit donc tout autant de rendre compte de mon activité de recherche et de mes enseignements, que de la manière dont je les conçois.
Fichier principal
Vignette du fichier
Volume 1_HDR_Priego-Valverde.pdf (10.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-04451906 , version 1 (12-02-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04451906 , version 1

Cite

Béatrice Priego-Valverde. L'analyse de l'humour par la linguistique des interactions : vers une approche intégrative de l'humour conversationnel. Linguistique. Université Lumière Lyon 2, 2023. ⟨tel-04451906⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More