Les "diagnostics scolaires" : symptôme d'un changement de paradigme éducatif ? : variété des jeux de langage, idéologies noosphériennes et enjeux des politiques éducatives - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2023

The "School-based diagnosis" : some educational paradigm shift symptom ? : variety of language games, noospherian ideologies and educational policies issues

Les "diagnostics scolaires" : symptôme d'un changement de paradigme éducatif ? : variété des jeux de langage, idéologies noosphériennes et enjeux des politiques éducatives

Cécile Charazas
  • Function : Author
  • PersonId : 1302374
  • IdRef : 272910783

Abstract

Since the 2000s, there is a surge in medical categories related to students facing difficulties or even school failure (learning disorders, attention deficit hyperactivity disorder, school phobia, etc.). Societal concerns regarding those topics has led governments to enact laws in order to facilitate these students' school inclusion and encourage early detection in order to adapt their education. Are these measures and dispositions furthering equality or worsening it instead (Roiné, 2009) ? This article is putting into perspective these new categories of school margins by shedding light on the heterogeneous character of the “realities” encompassed. And also, the linked challenges of educational policies. Our analysis is underlining an educational paradigm shift, drifting from the republican principle of state delivered equal means to a liberal principle based on individuals, leading to an increasingly personally tailored educational cursus.
Depuis les années 2000, nous assistons au plein essor de catégories médicalisées, désignant les élèves en difficulté voire en échec scolaires (troubles dys, trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, phobie scolaire, etc.). La préoccupation sociale se manifeste par des mesures prises par les pouvoirs publics, visant l’inclusion scolaire de ces élèves ainsi qu’un repérage précoce des troubles afin d’aménager la scolarité en conséquence. Ces mesures et dispositifs contribuent-ils à plus d’égalité ou, au contraire, à accroître les inégalités (Roiné, 2009) ? Cette recherche propose d’interroger ces nouvelles catégories de marges scolaires, en révélant l’hétérogénéité des représentations qu’elles recouvrent chez les acteurs, mais aussi les enjeux politiques qui leur sont sous-jacents. Nos analyses invitent à avancer l’idée d’un changement de paradigme éducatif, qui marquerait le passage du principe républicain d’une égalité de moyens fournis par l’État à un principe libéral centré sur les individus, associé à une individualisation grandissante des parcours scolaires.
Fichier principal
Vignette du fichier
CHARAZAS_CECILE_2023.pdf (5.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04267881 , version 1 (02-11-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04267881 , version 1

Cite

Cécile Charazas. Les "diagnostics scolaires" : symptôme d'un changement de paradigme éducatif ? : variété des jeux de langage, idéologies noosphériennes et enjeux des politiques éducatives. Education. Université de Bordeaux, 2023. Français. ⟨NNT : 2023BORD0176⟩. ⟨tel-04267881⟩
159 View
56 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More