Categories under pressure: The gerund and the present participle from Late Latin to Old French - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2021

Categories under pressure: The gerund and the present participle from Late Latin to Old French

Des catégories sous pression : le gérondif et le participe présent du latin tardif à l'ancien français

Abstract

This dissertation empirically investigates the evolution of the gerund and the present participle in Late Latin, and examines on the basis of this investigation the impact of their morphological merging in Old French on their categorial distinction. The results of this thesis confirm the standard hypothesis of the evolution of the gerund and the present participle in Late Latin, but only partly: they support a specialisation of the gerund in adverbial external syntax, but not of the present participle in adjectival external syntax. Thus, the gerund shows signs of ‘converbalisation’, while the present participle does not undergo a process of ‘participialisation’. Like the gerund, the present participle in Late Latin has mostly adverbial external syntax, and is as such more converb-like than participle-like (cf. Haspelmath 1995: 4). This functional similarity between the gerund and the present participle in Late Latin makes that their morphological merging in Old French raises a major problem for their categorial distinction. A considerable proportion of all Old French ant forms (38%) is categorially indeterminate, that is, not categorisable as either gerunds or present participles – even under the assumption that the gerund and the present participle do not encroach on each other’s distribution, neither in the transition from Late Latin to Old French, nor during the Old French period. This finding leads to the conclusion that the morphological merging of the gerund and the present participle in Old French causes these two types of non-finite verb forms to merge also on a categorial level. The label proposed for this categorial blend is the purely formal one ‘-ant form’.
Cette thèse étudie empiriquement l’évolution du gérondif et du participe présent en latin tardif et examine sur la base de cette étude l’impact de leur fusion morphologique en ancien français sur leur distinction catégorielle. Les résultats confirment l’hypothèse standard de l’évolution du gérondif et du participe présent en latin tardif, mais seulement en partie : ils soutiennent une spécialisation du gérondif dans la syntaxe externe de l’adverbe, mais pas du participe présent dans celle de l’adjectif. Ainsi, le gérondif montre des signes de « converbalisation », alors que le participe présent ne subit pas de processus de « participialisation ». Comme le gérondif, le participe présent a une syntaxe externe principalement adverbiale, et ressemble ainsi plus à un converbe qu’à un participe (cf. Haspelmath 1995 : 4). Cette similitude fonctionnelle entre le gérondif et le participe présent en latin tardif fait que leur fusion morphologique en ancien français pose un problème majeur pour leur distinction catégorielle. Une proportion considérable des formes en -ant en ancien français (38%) est catégoriellement indéterminée, i.e. non catégorisable comme des gérondifs ou des participes présents – même en supposant que le gérondif et le participe présent n’empiètent pas sur la distribution de l’autre, ni dans le passage du latin tardif à l’ancien français, ni durant la période de l’ancien français. Ce constat amène à conclure que la fusion morphologique du gérondif et du participe présent en ancien français entraine la fusion de ces deux types de formes verbales aussi sur le plan catégoriel. L’étiquette proposée pour ce blend catégoriel est purement formelle : « forme en -ant ».
Fichier principal
Vignette du fichier
Vangaever_Jasper_Thèse.pdf (4.73 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03931932 , version 1 (09-01-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03931932 , version 1

Cite

Jasper Vangaever. Categories under pressure: The gerund and the present participle from Late Latin to Old French. Linguistics. Sorbonne Universite; Ghent University [Belgium] (UGENT), Gand, BEL., 2021. English. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03931932⟩
88 View
28 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More