Analyse du processus d’institutionnalisation d’une expérimentation pour l’emploi : Le cas de « Territoires zéro chômeur de longue durée » à Jouques - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2022

Analysis of the institutionalization process of an employment experiment : The case of "Territoires zéro chômeur de longue durée" in Jouques

Analyse du processus d’institutionnalisation d’une expérimentation pour l’emploi : Le cas de « Territoires zéro chômeur de longue durée » à Jouques

Abstract

The objective of our research is to understand the process of institutionalisation of a territorial cooperation dynamic of actors around the experiment « Territoires zéro chômeur de longue durée». The experiment takes place at three levels: the national level, the territorial level constituted by a network of territorialized actors forming a local committee for employment and an organizational level built around an enterprise with the aim of employment. The objective of the experiment is to implement the right to employment enshrined in the 1946 Constitution by creating non-competitive activity within a company with the aim of employment, on a permanent basis, on a chosen schedule and paid on the basis of a minimum wage without making any selection. Our research is anchored in a qualitative approach of a single case study composed of interrelated sub-units. We place ourselves in a posture of abduction allowing us a progressive construction of our theoretical framework in an iterative back and forth approach. We start from the hypothesis, formulated by the initiators of the experiment, that it represents a social innovation in the field of public employment policies. A first return to the field leads us to formulate a second hypothesis according to which the experiment is intended to be institutionalised if the model is successful. Our work is based on the construction of a theoretical framework combining three complementary approaches in order to understand the driving forces of cooperation between a diversity of actors on a territory: governance, economy of proximity and institutional logic. From each approach, we identify a set of factors that contribute to the institutionalisation of the experiment. We conclude our work by showing, through a processual analysis of the territorial dynamics of cooperation of the actors, the way in which the experiment is institutionalised through the factors that we bring out.
L’objectif de notre recherche est de comprendre le processus d’institutionnalisation d’une dynamique de coopération territoriale d’acteurs autour de l’expérimentation « Territoires zéro chômeur de longue durée ». L’expérimentation se décline à trois niveaux : le niveau national, le niveau territorial constitué par un réseau d’acteurs territorialisé formant un comité local pour l’emploi et un niveau organisationnel construit autour d’une entreprise à but d’emploi. L’objectif de l’expérimentation est de mettre en oeuvre le droit à l’emploi inscrit dans la Constitution de 1946 en créant de l’activité non-concurrentielle au sein d’une entreprise à but d’emploi, en CDI, à temps choisi et rémunéré sur la base d’un SMIC sans opérer de sélection. Notre recherche s’ancre dans une démarche qualitative d’étude de cas unique composé de sous-unités interreliées. Nous nous plaçons dans une posture d’abduction nous permettant une construction progressive de notre cadre théorique dans une démarche d’allers-retours itérative. Nous partons de l’hypothèse, formulée par les initiateurs de l’expérimentation, que l’expérimentation représente une innovation sociale dans le champ des politiques publiques de l’emploi. Un premier aller-retour sur le terrain nous conduit à formuler une seconde hypothèse selon laquelle l’expérimentation a vocation, en cas de réussite du modèle, à s’institutionnaliser. Notre travail repose sur la construction d’un cadre théorique combiné de trois approches complémentaires afin de comprendre les ressorts de la coopération entre une diversité d’acteurs sur un territoire : celle de la gouvernance, de l’économie des proximités et des logiques institutionnelles. Nous faisons émerger de chaque approche un ensemble de facteurs participant à l’institutionnalisation de l’expérimentation. Nous concluons notre travail en montrant, à travers une analyse processuelle de la dynamique de coopération territoriale des acteurs, la manière dont l’expérimentation s’est institutionnalisée à travers les facteurs que nous faisons émerger.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse_RETSIN_Camille_VFF.pdf (4.34 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03885129 , version 1 (05-12-2022)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : tel-03885129 , version 1

Cite

Camille Retsin. Analyse du processus d’institutionnalisation d’une expérimentation pour l’emploi : Le cas de « Territoires zéro chômeur de longue durée » à Jouques. Economies et finances. Aix-Marseille Université, 2022. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03885129⟩
132 View
69 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More