Dépendance, innovation et coordination gérontologique Des dispositifs socio-techniques pour l'autonomie des personnes âgées ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

Dependency, innovation and gerontological coordination. Socio-technical devices for the autonomy of older adults?

Dépendance, innovation et coordination gérontologique Des dispositifs socio-techniques pour l'autonomie des personnes âgées ?

Abstract

This Phd work aims to question recent transformations in the field of support and care for the so-called "dependent" elderly. In France, innovation in Health and Autonomy technologies is widely encouraged by public authorities and is one of the major challenges of modernizing the Health System. These innovations are expected to promote the optimization of the quality of care, in the same way as the performance of the health system. While the notion of user and patient autonomy is central in the institutional literature, these innovations question the possibility for the elderly to stay at home in an "autonomous" way. This, insofar as some devices dedicated to "dependent" people aim to limit the risks that may induce hospitalizations, even thoug respect of autonomy underlies a fundamental right, which is that of taking risks, including life-threatening. One of the central objectives of this thesis is to develop a definition of autonomy, as it is brought into play in innovative socio-technical devices used in gerontology. This research is based on the analysis of the deployment of an information system (IS) for gerontological coordination, in Alsace. Four consecutive years along, I followed the innovation trajectory of this IS, between 2015 and 2018. I mainly analyze its impact on “dependence trajectories” of ten elderly people, at different stages of deployment of the device. Through the qualitative analysis of the material collected, composed mainly of participant observations and semi-structured interviews (N = 61), I identify eight idealtypical forms of autonomy. These forms of autonomy are the subjects of negociations. I thus sought to define if, and how, online exchanges linked to coordination by an IS promote the support of these forms of autonomy in home care. Quantitative use of the database of messages sent out, in particular, makes it possible to demonstrate that the IS constitutes an analyzer of the power relations between actors, from health, social and medico-social sectors. The crossing of quantitative and qualitative data teaches us that it also acts as a catalyst for developments. The question of the "free choice" of the elderly, including a certain right to take risks, has been the subject of pluriprofessional debate, making the support of autonomy a territorial issue.
Ce travail de recherche doctorale vise à questionner les transformations récentes dans le domaine de l’accompagnement et des soins aux personnes âgées dites « dépendantes » ou « en perte d’autonomie ». En France, l’innovation en technologies pour la santé et l’autonomie est très largement encouragée par les pouvoirs publics et se trouve au cœur des enjeux politiques de modernisation du système de santé. Ces dispositifs sont voués à optimiser la qualité des soins, au même titre que la performance du système de santé. Alors que la notion d’autonomie des usagers et patients est centrale dans la littérature institutionnelle, ces innovations interrogent quant à la possibilité pour les personnes âgées de rester à domicile de façon « autonome ». Cela dans la mesure où certains dispositifs dédiés aux personnes « dépendantes » visent à limiter les risques pouvant induire des hospitalisations, alors même que le respect du principe d’autonomie sous-tend un droit fondamental, celui de prendre des risques, quand bien même ceux-ci seraient fatals. L’un des objectifs centraux de cette thèse consiste à élaborer une définition de l’autonomie, telle qu’elle est mise en jeu dans les dispositifs socio-techniques se voulant innovants, employés en gérontologie. Le cœur de cette recherche repose sur l’analyse du déploiement d’un système d’information (S.I.) pour la coordination gérontologique de proximité, en Alsace. J’ai suivi pendant quatre années consécutives la trajectoire d’innovation de ce S.I., entre 2015 et 2018. J’analyse principalement son impact sur les « trajectoires de dépendance » de dix personnes âgées, à différents stades de déploiement du dispositif. Par l’analyse qualitative du matériau récolté, composé majoritairement d’observations participantes et d’entretiens semi-directifs (N=61), j’identifie huit formes idéaltypiques d’autonomie des personnes âgées, faisant l’objet de négociations. J’ai cherché à définir si, et en quoi, les échanges en ligne liés à la coordination en équipe de soins élargie via un S.I., favorisent le soutien de ces formes d’autonomie in situ. L’exploitation quantitative de la base de données des messages émis, permet notamment de démontrer que le S.I. constitue un analyseur des rapports de pouvoir entre acteurs, issus des secteurs sanitaire, social et médicosocial. Le croisement des données quantitatives et qualitatives, nous apprend qu’il agit également comme un catalyseur d’évolutions. Ainsi, la question du « libre choix » des personnes âgées, y compris au prix d’un certain risque, a structuré les échanges, faisant du soutien à l’autonomie un enjeu territorial.
Fichier principal
Vignette du fichier
thèse_finale_humbert_mise en forme.pdf (4.16 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03835526 , version 1 (31-10-2022)

Licence

Attribution

Identifiers

  • HAL Id : tel-03835526 , version 1

Cite

Christophe Humbert. Dépendance, innovation et coordination gérontologique Des dispositifs socio-techniques pour l'autonomie des personnes âgées ?. Sociologie. Université de Strasbourg; Sciences humaines et sociales - Perspectives européennes, 2020. Français. ⟨NNT : 2020STRAG020⟩. ⟨tel-03835526⟩

Collections

CNRS SITE-ALSACE
88 View
51 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More