Étude didactique d'un test auto-correctif en trigonométrie - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1983

Didactic study of a self-correcting test in trigonometry

Étude didactique d'un test auto-correctif en trigonométrie

Abstract

This work attempts to clarify what can be understood by "self-corrective practice". It also looks at its effects on learning. The author has developed a self-correcting booklet on the content of trigonometry (level: 3e collège) consisting of the following parts: pre-requisite tests, preliminary test, self-correcting document, self-assessment tool, final test. He had to develop an evaluation adapted to our problem: it is a trimodal evaluation which takes into account the success, the failure by error and the failure by nonresponse to each item and which establishes a weighting of each item according to the success rates and the failure rates by error. It was necessary to differentiate between two pedagogical "concepts": that of "competence" (I know - I don't know) and that of "attitude" (I answer - I don't answer). In particular, this led to the following results: "self-corrective" practice causes individuals to change their "attitude" in the sense of "I don't know and I don't answer" without any loss of "competence", compared to traditional correction practice. It appears that the "corrected pre-test" form is the most beneficial, provided that its use is well controlled, otherwise the "pre-test followed by self-correction" form should be preferred as it presents less risk in use. Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)
Ce travail tente d'éclaircir ce que l'on peut entendre par une "pratique autocorrective". Il cherche aussi ses effets sur l'apprentissage. L'auteur a élaboré un livret autocorrectif portant sur le contenu de la trigonométrie (niveau : 3e collège) constitué des parties suivantes : tests de prérequis, test préliminaire, document autocorrectif, outil d'autoévaluation, test final. Il a dà» mettre au point une évaluation adaptée à notre problématique : il s'agit d'une évaluation trimodale qui prend en compte la réussite, l'échec par erreur et l'échec par non-réponse à chaque item et qui établit une pondération de chaque item en fonction des taux de réussite et des taux d'échec par erreur. Il a été nécessaire de différencier deux "concepts" pédagogiques : celui de "compétence" (je sais - je ne sais pas) et celui d' "attitude" (je réponds - je ne réponds pas). Cela a conduit en particulier aux résultats suivants : la pratique "autocorrective" provoque chez les individus un changement d'"attitude" dans le sens "je ne sais pas et je ne réponds pas" sans perte sur le plan de la "compétence", par rapport à la pratique traditionnelle de la correction. Il apparaît que la forme "test préliminaire corrigé" est la plus profitable à condition que son emploi soit bien contrôlé sinon la forme "test préliminaire suivi de l'autocorrection" doit à être préférée car elle présente moins de risque à l'emploi."
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse_Étude_didactique_d'un_test_autocorrectif_en_trigonométrie_JC_Regnier.pdf (15.26 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03718868 , version 1 (09-07-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03718868 , version 1

Cite

Jean-Claude Régnier. Étude didactique d'un test auto-correctif en trigonométrie. Education. Université Louis Pasteur (Strasbourg 1), Strasbourg, FRA., 1983. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03718868⟩
63 View
9 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More