TV serie's original soundtrack in network area (1950-2010): Histories, echoes and singularities - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

TV serie's original soundtrack in network area (1950-2010): Histories, echoes and singularities

Les musiques originales de série télévisée à l’ère des networks (1950-2010) : histoires, échos et singularités

(1)
1
Jérémy Michot

Abstract

As they have an ambiguous relationship, original scores in network TV series can only be compared to original scores in film to a certain extent. Their similarities, which have been the object of articles and studies, may appear obvious: music scores in network TV series tend to copy, parody or draw inspira- tion from film, from both a sound and technical perspective. In my research, I used comparative analysis to question this assumption and to define the characteristics, factors and principles that make music in TV series unique. Our study is organized by time period and it identifies a trend – “network symphonism” –, which started in the early 1990s and appeared until the mid-2000s, in TV shows including The X-Files, Loïs & Clark: The New Adventures of Superman, Buffy the Vampire Slayer, Alias or Lost. While network symphonism shares simi- larities with a comparable movement in film called “Hollywood symphonism”, the way sound and image work together is different and the “musicality” is unique due to writing techniques that are specific to TV, as seen in a show like Lost for instance.
Les musiques originales de série télévisée de network (ou musiques télésériales) entretiennent avec les musiques de film une relation trouble. Leur rapprochement, qui a pu sembler évident de prime abord, se retrouve parfois dans des écrits journalistiques et universitaires : les musiques télésériales imitent, pastichent, ou s’inspirent des musiques composées pour le cinéma, du point de vue des sonorités et parfois des techniques d’illustration. Cette thèse s’empare de ce constat et le met à l’épreuve à travers des analyses comparatives, afin de proposer une définition des caractéristiques, paramètres et principes spécifiques aux musiques télésériales. Notre étude propose une périodisation des musiques télésériales et dégage un courant, le « symphonisme networkien », qui s’étend du début des années 1990 au milieu des années 2000, dans des séries comme The X-Files, Loïs & Clark : The New Adventures of Superman, Buffy the Vampire Slayer, Alias ou encore Lost. Si l’on trouve des échos entre le symphonisme networkien et son homologue cinématographique, le symphonisme hollywoodien, ils ne suffisent néanmoins pas à en définir les singularités qui s’expriment, dans Lost notamment, par une dialectique musique-image ainsi qu’une « manière musicale » animées par des principes d’écriture propres à la télésérialité.
Not file

Dates and versions

tel-03275971 , version 1 (01-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03275971 , version 1

Cite

Jérémy Michot. Les musiques originales de série télévisée à l’ère des networks (1950-2010) : histoires, échos et singularités. Musique, musicologie et arts de la scène. Université Rennes 2 Haute Bretagne, 2020. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03275971⟩
83 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More