Repeupler la ville en déclin : Politiques de peuplement, trajectoires résidentielles et minorités ethniques à Detroit (Etats-Unis) et Saint-Etienne (France) - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2019

Refilling the shriking city : Populating policies, residential mobilities and ethnic minorities in Detroit (United-States) and Saint-Etienne (France)

Repeupler la ville en déclin : Politiques de peuplement, trajectoires résidentielles et minorités ethniques à Detroit (Etats-Unis) et Saint-Etienne (France)

Abstract

Facing decades of deindustrialization, “white flight” and disinvestment, urban governments from Detroit (US) and Saint-Étienne (France) embody the contemporary form of urban shrinkage. Now that ethnic minorities and low-income households make up the bulk of their population, these cities appear to be on the “losing” side of the interurban competition.This dissertation first takes on the construction of populating policies as a response from local governments to urban shrinkage. The comparison depicts different forms of populating policies shaped by local regulations. Second, this research studies the effect of such policies on neighborhoods and on ethnic minorities who are not targeted. Relying on more than a hundred interviews and on a statistical analysis of local data, the comparison shows a distinct evolution of the neighborhoods in France and in the US. The role of market actors and public housing policy is emphasized to explain these dynamics. In Saint-Étienne, ethnic and socioeconomic segregation appears to be stable while it undergoes a tremendous change in Detroit as a result of developers reinforcing the transformation of urban space.
Confrontées à des décennies de désindustrialisation, de départ des classes moyennes vers les banlieues résidentielles et de fuite des capitaux, les municipalités de Detroit (États-Unis) et de Saint-Étienne (France) incarnent la figure contemporaine de la ville en décroissance urbaine. Caractérisées par la surreprésentation des classes populaires et des minorités ethniques, ces villes apparaissent comme des territoires « perdants » de la compétition interurbaine. Cette thèse analyse dans un premier temps la construction des politiques de peuplement, réponse des gouvernements locaux à la décroissance. La comparaison fait apparaître des formes divergentes dans les politiques de peuplement de part et d’autre de l’Atlantique selon les types de régulation locale. Dans un deuxième temps, ce travail analyse les effets des politiques de peuplement sur les espaces urbains et les minorités ethniques non ciblées par ces dispositifs. S’appuyant sur une centaine d’entretiens retraçant la construction du choix résidentiel des groupes ethniques minoritaires et une analyse des données locales du recensement, la comparaison met en évidence une évolution différenciée des espaces urbains en France et aux États-Unis. Le rôle des acteurs de marché et la place du logement social expliquent les différences entre les deux cas. A Saint-Étienne, les frontières ethniques et sociales de la ségrégation résidentielle demeurent stables alors qu’elles se reconfigurent à Detroit sous l’effet de l’intervention de promoteurs immobiliers accélérant les transformations des espaces urbains.
Fichier principal
Vignette du fichier
These-Henri-Briche-2019.pdf (145.68 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Loading...

Dates and versions

tel-02879357 , version 1 (23-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02879357 , version 1

Cite

Henri Briche. Repeupler la ville en déclin : Politiques de peuplement, trajectoires résidentielles et minorités ethniques à Detroit (Etats-Unis) et Saint-Etienne (France). Science politique. Université de Lyon, 2019. Français. ⟨NNT : 2019LYSES061⟩. ⟨tel-02879357⟩
448 View
18 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More