Conception d’un test d’évaluation des compétences en langue des étudiants allophones à l’entrée dans l’enseignement supérieur en France - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2016

Conception of an assessment of the language skills of foreign students when they first enter higher education

Conception d’un test d’évaluation des compétences en langue des étudiants allophones à l’entrée dans l’enseignement supérieur en France

Abstract

When arriving in France, foreign students must prove their B2 level in French language. At this time, the certifications have not integrated the academic discourses yet. They only offer general French assessments when a specific French language for university does exist. Despite their motivation, the success rate in examinations for foreign students is 40% lower than that of native students. This failure rate is due to a number of factors, some of which are inherent in the fact that they are foreigners. Indeed, the written production in French requires native academic standards implying the mobilization of language skills, specific strategies and methodologies. Given this situation, the University of Mons, in collaboration with the Chamber of Commerce and Industry of Paris Region Ile-de-France has developed a specific assessing test in academic purposes. The test consists in a video of a lecture on which is associated with three written production tasks, such as a summary. The criterion referenced grid designed to assess the summery to determine the overall average level corresponding to a level established by the CEFR. Thus these results are used to show whether or not- at the time they take this academic test-students have a B2 level. Several experiments were conducted to verify the ecological validity and the predictability of these results as well as the impact of given topics on foreign students. This work presents the different results obtained and the continuation of the research.
En France, les étudiants candidatant pour la première fois dans l’enseignement supérieur doivent attester d’un niveau B2 de français. Cependant, les certifications actuellement en place n’ont pas encore intégré les discours universitaires dans leurs épreuves et proposent des évaluations de français général quand on sait qu’il existe un français spécifique à l’Université. Le taux de réussite aux examens des étudiants étrangers est de 40 % inférieur à celui des étudiants natifs. Ce taux d’échec s’explique par une série de facteurs, dont une partie est inhérente à l’aculturation de ces étudiants. En effet, la production de l’écrit en français relève d’une « norme native académique » qui implique la mobilisation de compétences langagières, stratégiques et méthodologiques spécifiques. Face à cette situation, le travail de recherche dans le cadre d’une thèse de doctorat à l’Université de Mons, en collaboration avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de la région Paris Ile-de-France, a permis le développement d’une épreuve d’évaluation du niveau de la langue française, spécifique au milieu universitaire. Le test propose une vidéo d’un cours magistral sur un thème particulier que les étudiants visionnent et à laquelle sont associées différentes tâches de production écrite, dont un résumé. La grille critériée conçue pour évaluer ce dernier permet de déterminer le niveau moyen général correspondant à un niveau établi par le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Ainsi les résultats obtenus permettent de montrer si, au moment où il passe le test, un étudiant possède le niveau B2, sur une épreuve spécifique. Plusieurs expérimentations ont été menées afin de vérifier la validité écologique, la prédictibilité des résultats ou encore l’influence des sujets proposés. Ce travail présente les différents résultats obtenus ainsi que les poursuites envisagées de la recherche.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse - MBEILLET.pdf (3.58 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-01391273 , version 1 (17-11-2016)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01391273 , version 1

Cite

Marie Beillet. Conception d’un test d’évaluation des compétences en langue des étudiants allophones à l’entrée dans l’enseignement supérieur en France. Education. Université de Mons-Hainaut; Université d'Artois, 2016. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01391273⟩

Collections

UNIV-ARTOIS TICE
585 View
12481 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More