Fièvre hémorragique à syndrome rénal associée à l’hantavirus Séoul en France : une observation - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles La Revue de Médecine Interne Year : 2016

Seoul hantavirus infection-associated hemorrhagic fever with renal syndrome in France: A case report

Fièvre hémorragique à syndrome rénal associée à l’hantavirus Séoul en France : une observation

Abstract

Introduction. – Rodents are hantavirus hosts. In Europe, hantaviruses are responsible for human infectionsresulting in hemorrhagic fever with renal syndrome. Thousands of Puumala virus infections are reportedannually in Europe, whereas human Seoul virus infections are rarely detected.Case report. – We report the case of a 38-year-old patient who presented initially with flu-like symptoms and transitory blurred vision. He developed thrombocytopenia, acute renal failure, and elevatedaminotransferases levels during the disease course, but the outcome was favorable with a full recovery. Afterwards, the hantavirus serology results were indicative of Seoul virus infection.Conclusion. – This report serves to remind physicians to consider diagnosing hantavirus infection whenobserving the association of fever, acute renal failure and thrombocytopenia. Transitory blurred vision isa specific element to indicate this diagnosis.
Introduction. – Les hantavirus zoonotiques ont pour hôtes naturels les rongeurs. Ils sont responsables d’infections humaines, qui en Europe, se traduisent le plus souvent par un tableau de fièvre hémorragique avec syndrome rénal. Les infections par le virus Puumala sont détectées chaque année par milliers alors que celles par le virus Séoul le sont très rarement.Observation. – Nous rapportons l’observation d’un homme de 38 ans, qui présentait initialement unsyndrome pseudo-grippal associé à une baisse d’acuité visuelle transitoire. Après l’installation d’unethrombopénie, d’une insuffisance rénale aiguë, d’une élévation des transaminases, l’évolution était spon-tanément favorable. Les résultats des sérologies hantavirus étaient en faveur d’une infection par le virusSéoul.Conclusion. – Cette observation rappelle l’importance d’évoquer le diagnostic d’infection à hantavirusdevant l’association d’une fièvre, d’une insuffisance rénale aiguë et d’une thrombopénie. Les troublesvisuels transitoires constituent un élément clinique spécifique évoquant ce diagnostic
Embargoed file
Embargoed file
Visibility date is undetermined
Loading...

Dates and versions

pasteur-01834383 , version 1 (10-07-2018)

Identifiers

Cite

A. Bour, Jean-Marc Reynes, X. Plaisancie, J.-F. Dufour. Fièvre hémorragique à syndrome rénal associée à l’hantavirus Séoul en France : une observation. La Revue de Médecine Interne, 2016, 37 (7), pp.493 - 496. ⟨10.1016/j.revmed.2015.10.343⟩. ⟨pasteur-01834383⟩

Collections

PASTEUR
66 View
3 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More