Introduction à la Session thématique : Grands systèmes à risque et infrastructures critiques face à la perspective de l’effondrement : quelles adaptations ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2023

Introduction to the Thematic Session: Large Systems at Risk and Critical Infrastructures in the Face of the Prospect of Collapse: What Adaptations?

Introduction à la Session thématique : Grands systèmes à risque et infrastructures critiques face à la perspective de l’effondrement : quelles adaptations ?

Michèle Dupré

Abstract

Presented in broad strokes, companies with major industrial risks emerged in the national territory as early as the 18th century with powder magazines or soda factories (Fressoz, 2012, Le Roux, 2011), then with an increasingly sustained pace from the 19th century onwards in connection with The all-powerful industrialism which, through the discovery or improvement of techniques (productive: chemical, metallurgical, etc., transport, especially rail, but also maritime, mining and gas extraction), thought it would contribute to the development of the economic and social progress. Techniques have become more diverse, extended to various fields and more complex during the 20th century to the point where they can be considered to be the source of accidents and disasters (Perrow, Normal Accidents, 1984). This was followed by the Rise of global socio-technical systems and infrastructures (electricity, aeronautics, nuclear, petrochemicals, telecommunications). The many interactions between internal and external actors make them complex socio-technical ensembles, regulated in various ways (directives, rules and public and private norms) where unexpected events can nevertheless occur. Multiple risks (chronic, accidental), which combine during daily functioning, but also during crises, can then undermine the social and natural environment. However, particularly with the work of the IPCC, a decisive page has been turned showing that the path of producing more and more without worrying about the impact on the social and natural environment must be questioned. What can you do? Who needs to act? Should we work towards the responsible commitment of manufacturers? Should we "reconceptualize the accounting of organizations (starting with those of companies) on a fully ecological basis" (Rambaud, 2022)? At what level should we act?
Présentées à très grands traits, les entreprises à risques industriels majeurs ont émergé dans le territoire national dès le 18ème siècle avec les poudrières ou fabriques de soude (Fressoz, 2012, Le Roux, 2011), puis avec un rythme de plus en plus soutenu à partir du 19ème siècle en lien avec l’industrialisme tout puissant qui, par la découverte ou le perfectionnement des techniques (productives : chimiques, métallurgiques, etc, de transports, notamment ferroviaires, mais aussi maritimes, d’extractions minières et gazières), pensait à la fois contribuer au développement économique et au progrès social. Les techniques se sont diversifiées, étendues à divers domaines et complexifiées au cours du 20ème siècle au point de pouvoir être considérées comme étant à la source des accidents et catastrophes (Perrow, Normal Accidents, 1984). On a alors assisté à la montée en puissance de systèmes et infrastructures sociotechniques planétaires (électricité, aéronautique, nucléaire, pétrochimie, télécommunication). Les nombreuses interactions entre acteurs internes et externes à ces entreprises et systèmes en font des ensembles socio-techniques complexes, régulés de diverses manières (directives, règles et normes publiques et privées) où des évènements inattendus peuvent cependant advenir. Les risques pluriels (chroniques, accidentels), qui se combinent lors du fonctionnement quotidien, mais aussi lors de crises, peuvent alors mettre à mal l’environnement social et naturel. Or, notamment avec les travaux du GIEC, une page décisive a été tournée montrant que la voie consistant à produire toujours plus sans se préoccuper de l’impact sur l’environnement social et naturel doit être remise en cause.Comment agir ? Qui doit agir ? Doit-on travailler à l’engagement responsable des industriels ? Doit-on « reconceptualiser la comptabilité des organisations (à commencer par celles des entreprises) sur des bases pleinement écologiques » (Rambaud, 2022) ? A quel niveau agir ?

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
IntrosessionRIM_congresRIODD2023_vdef.pdf (271.11 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-04257819 , version 1 (25-10-2023)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-04257819 , version 1

Cite

Michèle Dupré, Jean-Christophe Le Coze. Introduction à la Session thématique : Grands systèmes à risque et infrastructures critiques face à la perspective de l’effondrement : quelles adaptations ?. Congrès RIODD 2023 : Changer ou s'effondrer ? Analyses, repères et propositions pluridisciplinaires face à la nécessité d'un changement rapide et profond de nos manières de produire de consommer et d'échanger, RIODD; https://riodd.net/congres-du-riodd/congres-2023/, Oct 2023, Lille (FR), France. ⟨halshs-04257819⟩
23 View
10 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More