Peut-on modéliser la persécution ?: Apports et limites des approches quantifiées sur le terrain de la Shoah - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Annales. Histoire, Sciences sociales Year : 2018

Can we model persecution? The contributions and limitations of quantitative methods applied to the Holocaust

Peut-on modéliser la persécution ?: Apports et limites des approches quantifiées sur le terrain de la Shoah

Pierre Mercklé
Claire Zalc
  • Function : Author
  • PersonId : 751234
  • IdHAL : claire-zalc

Abstract

Décembre 2019. Version 5 remise aux Annales. Ne pas diffuser. Résumé L'objectif de cet article est de proposer un examen détaillé des apports et des limites de la modélisation en histoire à partir du cas de la Shoah. Il s'appuie sur une enquête qui a permis de reconstituer les « trajectoires de persécution » des 992 Juifs de Lens pendant la Seconde Guerre mondiale, dont 527 seulement ont survécu à la Seconde Guerre mondiale. 491 ont été arrêtés, 468 ont été déportés et 449 ont été exterminés. Les données prosopographiques sont utilisées ici pour répondre à une question simple : est-il possible de modéliser la persécution ? En d'autres termes, est-il possible de construire une représentation simplifiée mais heuristique des processus causaux complexes qui ont déterminé les chances de survie face à la persécution nazie à partir de données standardisées sur un nombre relativement important d'individus ? Pour répondre à cette question, l'article discute les apports et les limites d'une succession de méthodes quantifiées : celles qui s'inscrivent dans ce qu'Andrew Abbott appelle le « programme standard » des sciences sociales mais aussi l'analyse des réseaux et l'analyse séquentielle. Pour chacune d'entre elle, nous montrons leurs apports et leurs limites, en discutant plus particulièrement les manières de rendre compte à la fois des interactions entre les individus et de l'historicité des comportements et des processus déterminant ces chances de survie. Les tentatives de modélisation à partir de données historiennes apportent ainsi de véritables renouvellements de connaissances, notamment lorsqu'on les mène de manière cumulative sur une même enquête. En passant d'une logique de propriétés individuelles à une logique de trajectoires interconnectées, ces approches permettent de mieux comprendre les interactions sociales et locales, et offre ainsi des perspectives stimulantes pour la microhistoire de l'Holocauste.
Fichier principal
Vignette du fichier
merckle_zalc_-_annales_-_article_-_v5_-_couleur_fr.pdf (851.54 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-02902875 , version 1 (02-01-2021)

Identifiers

Cite

Pierre Mercklé, Claire Zalc. Peut-on modéliser la persécution ?: Apports et limites des approches quantifiées sur le terrain de la Shoah. Annales. Histoire, Sciences sociales, 2018, 73 (4), pp.923-957. ⟨10.1017/ahss.2019.95⟩. ⟨halshs-02902875⟩
100 View
231 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More