Quartiers populaires, quartiers politiques - Archive ouverte HAL Access content directly
Books Year : 2009

Quartiers populaires, quartiers politiques

Abstract

Pour les classes populaires, le quartier est devenu le terrain des nouvelles solidarités et identités populaires, les nouveaux conflits y prennent forme. Le quartier est aussi l’espace de l’action publique et de ses institutions, qu’elles soient étatiques ou non, école, police, associations, politiques sociales, partis politiques, groupes religieux. Et du coup, ici aussi, se localisent les formes variées de l’action collective, de la protestation à la négociation, de la révolte à la participation aux politiques sociales, urbaines ou culturelles. Le positionnement même des catégories populaires au sein de la société en est bouleversé. Changement de sociabilité, changement du sens de la politique, changement du processus de l’individuation, Denis Merklen, sociologue, nous propose de comprendre ce complexe de phénomènes qui a transformé les « travailleurs » en « habitants » ou en « pauvres ». « Son analyse rigoureuse de ce qui se passe effectivement dans les situations sociales de changement extrême nous invite à élargir la conception que l’on se fait communément de la politique. » nous dit Robert Castel dans sa préface. Car ce qui se joue entre les mots qui n’ont rien d’interchangeables – individu, citoyen, pauvre, habitant, travailleur – c’est en bonne partie l’avenir de nos démocraties.
No file

Dates and versions

halshs-01609138 , version 1 (03-10-2017)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01609138 , version 1

Cite

Denis Merklen. Quartiers populaires, quartiers politiques. La Dispute, 2009, 9782843031571. ⟨halshs-01609138⟩
373 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More