Les édulcorants : une autre histoire du sucré, une nouvelle étape dans l'histoire du sucre ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2014

The sweetners: an other history of the sweet taste, a new step in history of sugar?

Les édulcorants : une autre histoire du sucré, une nouvelle étape dans l'histoire du sucre ?

Abstract

The recent history of sugar in the european countries suggests that sugar consumption has levelled off and even starts to decrease. However, the geographer involved in researches about food is convincend that he cannot afford to ignore a broader reflection about the sweet taste. The rise of sweetners suggests that the stagnant consumption of sugar per capita isnot due to a decline of liking for sweet foods. Sweetners are also part of the turbulent history of sugar, made with turns and accidents. A lot of sweetners are product of serendipitous discoveries. Scandals surround the history of sweetners, in which multinational companies and states are involved (Japan outlowed the use of aspartam and allowed stevia while USA did the opposite). We can only understand this if we think along geopolitical lines. The key issue is the struggle between artificial and natural sweetners. The so-called natural sweetners now prevail, under the pressure of a concerned public opinion, that receives a welter of negative discourses about sugar and wants to avoid chimicals and to promote natural products. The rise of stevia production confirms the victory of natural sweetners and is currently revolutionizing the world of sweetness and the world of sugar itself.
L’histoire récente du sucre dans les pays européens laisse penser que la consommation de sucre a atteint un palier, voire décroît. Cependant, le géographe de l’alimentation est convaincu qu’on ne peut pas faire l’économie d’une réflexion plus large sur le goût sucré. L’essor des édulcorants contredit d’emblée l’idée selon laquelle la consommation de sucre stagnante par habitants serait synonyme d’un recul du goût sucré. Les édulcorants appartiennent donc aussi à l’histoire mouvementée du sucre, composée de revirements et de hasards. Beaucoup d’édulcorants ont été découverts par sérendipité. Enfin, l’édulcorant possède certes une saveur sucrée mais il présente aussi souvent un parfum de scandale : son histoire et son actualité croisent les grandes firmes multinationales et les politiques des pays (le Japon a interdit l’aspartame et autorisé la stévia pendant aussi longtemps que les États-Unis ont opéré l’inverse etc.) Les édulcorants méritent bien une lecture géopolitique dont une des clés est la lutte entre les édulcorants artificiels et les édulcorants naturels. Ces derniers l’emportent, sous la pression d’une opinion publique abreuvée dans les pays riches d’un discours anti-sucre, méfiante à l’égard des produits chimiques et valorisant tout ce qui lui paraît, à tort ou à raison, comme un retour à la nature. L’essor de la culture de la stévia, consacre la victoire des édulcorants dits naturels et est peut-être en passe de révolutionner l’univers du sucré et du sucre tout court.

Domains

Geography History
Fichier principal
Vignette du fichier
Vincent Moriniaux - Le sucre, entre tentations et réglementation CRESAT 2014.pdf (649.52 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-01476969 , version 1 (26-02-2017)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01476969 , version 1

Cite

Vincent Moriniaux. Les édulcorants : une autre histoire du sucré, une nouvelle étape dans l'histoire du sucre ?. Centre de recherche sur les économies, les sociétés, les arts et les techniques (CRESAT). Le sucre, entre tentations et réglementation, Archives nationales du monde du travail, p. 133-160, 2014, 9782916895239. ⟨halshs-01476969⟩
722 View
5963 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More