Gender Discrimination and Emigration: Push Factor Versus Screening Process Hypothesis - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2011

Gender Discrimination and Emigration: Push Factor Versus Screening Process Hypothesis

Abstract

This article aims at providing an empirical test in order to choose between two theories. The first theory is that gender discrimination in origin countries can be a push factor for women and therefore that a reduction in discrimination can reduce the flow of female migrants. The other theory is that gender discrimination may create a " gender bias " in the selection of migrants by a collective entity like the family or the village. We show that in the latter case, a reduction in discrimination leads to an increase of skilled women migration. The paper also provides an original index of gender discrimination based on principal component analysis. Finally the empirical analysis enables us to reject the " push factor " theory and to accept the " screening process " hypothesis. All things being equal, improving gender equality at the workplace is positively correlated with the migration of women (especially the high-skilled) and negatively correlated with the migration of men (especially the low-skilled). This result is robust to several specifications and several measurements of gender equality.
Cet article propose un test empirique pour choisir parmi deux théories. La première théorie est que la discrimination de genre peut être perçue comme un facteur d'émigration (push factor) pour les femmes. Une réduction de la discrimination entraînera donc une réduction du nombre de femmes migrantes. La deuxième théorie est que la discrimination peut créer un "biais de genre" dans la sélection des migrants par une entité collective (famille ou village). Nous montrons dans le dernier cas qu'une réduction de la discrimination augmenterait la migration des femmes qualifiées. Le papier propose aussi un indicateur original de discrimination de genre basé sur l'analyse en composante principale. L'analyse empirique nous permet de rejeter la théorie de la discrimination comme source d'émigration et d'accepter l'hypothèse de sélection liée au genre. Toutes choses égales par ailleurs, améliorer l'égalité de genre au travail est positivement corrélé avec la migration des femmes (et plus précisément les femmes qualifiées) et négativement corrélé avec la migration d'hommes (et plus précisément les hommes faiblement qualifiés). Ce résultat est robuste à plusieurs spécifications et mesures d'égalité de genre.
Fichier principal
Vignette du fichier
dr201103.pdf (314.22 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

halshs-00829499 , version 1 (04-06-2013)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00829499 , version 1

Cite

Thierry Baudassé, Rémi Bazillier. Gender Discrimination and Emigration: Push Factor Versus Screening Process Hypothesis. 2011. ⟨halshs-00829499⟩
162 View
833 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More