Enquête socio-phonétique sur les emprunts faits aux langues aborigènes en anglais australien contemporain - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2024

Enquête socio-phonétique sur les emprunts faits aux langues aborigènes en anglais australien contemporain

Stéfany Thierry

Abstract

La colonisation britannique au début du 16ème siècle a permis de repousser les frontières de ses îles et ainsi de développer de manière considérable différentes variétés géographiques de l’anglais. Durant notre communication, nous nous intéresserons en particulier à la variété parlée en Australie et communément appelée ‘Australian English’ (notée AusE par la suite). Les déplacements de population, ses frontières déplacées ainsi que le contact avec d’autres populations ont permis à cette variété d’être aujourd’hui décrite par Butler comme suit: « AusE is dear to the hearts of those of us who are Australian – we know each other by the sound of the language we speak, by the special words we use, by the sense of shared experience and a common history that filters through it. AusE therefore becomes one of the icons of our culture. » (2001, p.151). Comme mis en avant par l’auteur, c’est ce vocabulaire typique qui sera au cœur de notre communication et plus particulièrement les emprunts faits aux langues aborigènes d’Australie (‘Indigenous Languages of Australia’, expression abrégée ILA par la suite) présents en AusE. En nous intéressant aux théories sur les emprunts, nous avons pu relever chez différent.e.s auteur.e.s (Deroy 1956, Poplack 2018 et Treffers-Daller 2007) que l’assimilation de l’emprunt dans la langue cible (AusE ici) pouvait être déterminée par son ancienneté et sa fréquence d’usage. En effet, plus l’emprunt est vieux et utilisé, plus sa prononciation va être adaptée à la prononciation de la langue cible. Nous avons voulu rendre compte de la place que prennent les emprunts aux ILA dans la variété de l’AusE, tant de manière quantitative que qualitative. Alors qu’il existe des corpus de fréquence pour l’anglais britannique et l’anglais américain (respectivement BNC et COCA), il semble qu’un tel corpus n’existe pas pour la variété d’anglais australien. En nous basant sur notre corpus de thèse contenant tous les emprunts provenant des ILA contenus dans la variété d’AusE, et plus particulièrement dans 3 des éditions du dictionnaire de référence pour cette variété, le Macquarie Dictionary (noté MQD), nous avons décidé de travailler à la mise en place d’une micro-étude socio-phonétique réalisée en ligne et sur le terrain afin de rendre compte des différences de prononciation des emprunts en fonction de leur fréquence d’usage. Sur les quelques 800 emprunts provenant de 75 ILA différentes, nous avons proposé, dans un premier temps, un test de perception des locuteurs vis-à-vis de leur usage pour 56 substantifs afin d’avoir une tendance d’usage pour ces derniers, et dans un deuxième temps, nous avons proposé aux locuteurs qui le souhaitaient de s’enregistrer (ou de les enregistrer lors de notre travail de terrain) en train de prononcer certains de ces mots choisis par nos soins. Notre communication portera donc sur la mise en place de cette micro-étude et les résultats qui en découlent en prenant en compte le biais possible apporté par l’introspection. Nous espérons pouvoir mettre en lumière l’importance de la fréquence d’usage dans la variation de prononciation considérant que cette dernière sera plus présente si l’emprunt est moins fréquent. Cela viendrait alors confirmer que l’assimilation phonétique de l’emprunt est bien déterminée par sa fréquence d’usage. Bibliographie : •Butler, S. (2001). Australian English—An identity crisis. In English in Australia (p. 151 161). John Benjamins Publishing Company. •Deroy, L. (1956). L’emprunt linguistique (Presses Universitaires de Liège, Les Belles Lettres). •Macquarie Dictionary (5ème édition). (2009). Pan Macmillan. •Macquarie Dictionary (eighth edition). (2020). Pan Macmillan. •Macquarie Dictionary (on line). (s. d.). Pan Macmillan. •Poplack, S. (2018). Borrowing. Oxford University Press. •Treffers-Daller, J. (2007). Borrowing. John Benjamins Publishing Company, Handbook of Pragmatics.

Domains

Linguistics
No file

Dates and versions

hal-04604652 , version 1 (07-06-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04604652 , version 1

Cite

Stéfany Thierry. Enquête socio-phonétique sur les emprunts faits aux langues aborigènes en anglais australien contemporain. Congrès SAES 2024 « Frontières et déplacements », Université de Lorraine, May 2024, Nancy, France. ⟨hal-04604652⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More