Le blockhaus R622 (BLK113). In : Klinger et al. - La Turballe (Loire-Atlantique, Pays de la Loire), 2 Chemin des Sources, Rapport d’opération de fouille archéologique - Archive ouverte HAL Access content directly
Reports Year : 2023

Le blockhaus R622 (BLK113). In : Klinger et al. - La Turballe (Loire-Atlantique, Pays de la Loire), 2 Chemin des Sources, Rapport d’opération de fouille archéologique

Abstract

Le projet de construction d’une maison individuelle sur une parcelle occupée par un blockhaus référencé à la carte archéologique nationale (442110021 bunker de type Regelbau 622 appartenant à la position Tu 17) a conduit le service régional d’archéologie des Pays de la Loire à prescrire une opération de diagnostic archéologique. Cette dernière a eu lieu en juin 2023 au 2 chemin des sources, à La Turballe (44), sur un terrain arboré d’une superficie de 1000 m2 occupé en partie par une petite butte culminant à 30,55 m NGF. L’intervention archéologique a permis de réaliser une étude de bâti quasi complète d’un blockhaus de la Seconde Guerre mondiale et d’en dresser le bilan sanitaire. Construit sur la base du plan standardisé R622 destiné au logement des troupes, l’ouvrage s’inscrit dans un rectangle de 12,30 m sur 11,50 m (141,45 m2) pour une hauteur minimale de 4,24 m. Il est agrémenté de deux tobrouks et de murs de flanquement répartis de part et d’autre des deux entrées aménagées sur la façade nord-est formant une emprise au sol estimée à 188,50 m². D’une superficie interne de 58 m2 et d’une hauteur sous plafond de 2,30 m, le bâtiment est composé de 5 pièces comprenant deux entrées, un sas et deux salles pour le logement des troupes. Dans un bon état sanitaire, le blockhaus a conservé de rares traces des équipements et aménagements de la période militaire (logement pour poubelle, alimentation électrique, système de ventilation et de chauffage, réseau de communication). L’humidité ambiante régnant au sein de la structure a toutefois détérioré les tasseaux de bois, créé quelques concrétions de calcite et nécessité l’installation d’une pompe de relevage. Quelques aménagements (rigoles et bourrelet de béton au sol) pourraient appartenir à la période allemande et témoigneraient ainsi de problèmes d’infiltration dès la conception. Des traces ténues de la peinture d’origine de couleur beige ont été observées sous la peinture blanche d’après-guerre. Enfin, les portes blindées prévues dans le projet de construction initial au niveau du sas anti-gaz n’ont jamais été installées ; cette absence constatée sur d’autres blockhaus de la position de Trescalan pourrait être liée à une pénurie de matériau. Les deux ouvertures mécaniques réalisées autour du blockhaus n’ont pas permis de localiser les limites de sa fosse d’implantation. Son comblement a toutefois été observé dans les sondages réalisés sur le toit du blockhaus et consiste en un remblai de blocs granitiques qui recouvre la dalle de couverture et le pourtour des murs.
No file

Dates and versions

hal-04592960 , version 1 (29-05-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04592960 , version 1

Cite

Antoine Le Boulaire. Le blockhaus R622 (BLK113). In : Klinger et al. - La Turballe (Loire-Atlantique, Pays de la Loire), 2 Chemin des Sources, Rapport d’opération de fouille archéologique. Inrap Grand-Ouest. 2023, pp.35-50. ⟨hal-04592960⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More