POROSITÉS, DÉBORDEMENTS ET POLITIQUE DANS CLÉLIE DE MADELEINE DE SCUDÉRY - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Modernités Year : 2021

POROSITÉS, DÉBORDEMENTS ET POLITIQUE DANS CLÉLIE DE MADELEINE DE SCUDÉRY

Joséphine Gardon-Goujon
  • Function : Author
  • PersonId : 1186134
  • IdRef : 262835983

Abstract

Scudéry-on doit le blaguer sans savoir si c'était un homme ou une femme » : voici comment Flaubert évoque Georges mais surtout Madeleine de Scudéry dans son Dictionnaire des idées reçues 1. Cette définition semble recouvrir à la fois les préjugés qui portent sur les romans héroïques et galants, sur les femmes de lettres, et en particulier sur celles surnommées les Précieuses, dont on associe inconsciemment mais puissamment le surnom à l'adjectif ridicule. Le premier débordement à opérer, c'est donc d'abord celui des préjugés en se demandant ce que peut nous apprendre une romancière du XVII e siècle, longtemps jugée risible et illisible, sur les débordements entre politique et littérature. Car si l'oeuvre de Madeleine de Scudéry paraît au premier abord déborder, c'est plutôt négativement pour les critiques du temps : la narration déborde sur trop de pages, les volumes s'étalent sur un trop long laps de temps, l'époque de l'autrice s'introduit trop avant dans l'Antiquité, la galanterie prend la place de l'héroïsme romain, les personnages masculins content fleurettes et les personnages féminins ourdissent des complots… Les critiques, à commencer par Boileau, ont été prompts à faire la liste de ces adaptations, perçues comme des maladresses, des trahisons, voire des travestissements qui efféminent. Nous faut-il limiter notre lecture, couper le roman de son contexte social et condamner d'un bloc une autrice qui mêle roman et politique, donc qui se mêleraitsomme toutede ce qui ne la regarde pas ? Si Madeleine de Scudéry joue des porosités et des hybridités que permet le genre romanesque, elle en use de façon polémique, afin de proposer une lecture politique des romans en même temps qu'elle critique le dangereux romanesque du champ public. UN ROMAN-FLEUVE DÉBORDANT
Fichier principal
Vignette du fichier
Texte Gardon.pdf (269.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04001734 , version 1 (23-02-2023)

Identifiers

Cite

Joséphine Gardon-Goujon. POROSITÉS, DÉBORDEMENTS ET POLITIQUE DANS CLÉLIE DE MADELEINE DE SCUDÉRY. Modernités, 2021, 46, pp.129-142. ⟨10.4000/books.pub.51104⟩. ⟨hal-04001734⟩
28 View
40 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More