Un nouvel esprit du capital-risque spatial ? Sur quelques tendances récentes du financement de l’industrie spatiale américaine - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Entreprises et Histoire Year : 2021

Un nouvel esprit du capital-risque spatial ? Sur quelques tendances récentes du financement de l’industrie spatiale américaine

(1, 2)
1
2

Abstract

Le constat d’un basculement dans le financement des activités spatiales s’est imposé aux États-Unis depuis au moins une dizaine d’années. D’abord tâtonnant, puis de plus en plus substantiel, l’investissement issu du capital-risque a infléchi le cours du spatial privé. C’est même l’un des ressorts de ce qu’il est convenu d’appeler le New Space. Il ne s’agit pas seulement d’une source de financement qui en complèterait d’autres. L’introduction du capital-risque s’accompagne de la vulgarisation d’approches entrepreneuriales se voulant innovantes et audacieuses. La recherche des retours sur investissement les plus profitables est un objectif prioritaire, mais les créanciers du spatial « 2.0 » entendent influer directement sur le développement des start-ups qu’ils consentent à soutenir. Les fondateurs d’entreprises se revendiquant du « changement de paradigme » New Space emboîtent le pas et cherchent à persuader ces nouveaux soutiens que leurs promesses d’affaires sont crédibles. Cela ne fonctionne pas toujours, mais sur le marché des applications spatiales il se trouve toujours de possibles récits de réussite convertibles en dizaines de millions de dollars pour les investisseurs. Cette financiarisation du spatial n’est pas sans effets non plus sur l’establishment, à commencer par la NASA et les grandes firmes de l’aérospatiale. Des dispositifs de capital-risque sont ainsi créés par ces organisations. Si elle est encore marginale, l’importation de ces logiques n’est pas anecdotique et atteste la banalisation d’un modèle d’activité entrepreneurial jusqu’alors plus ou moins refoulé. Cet article propose d’objectiver et de mettre en perspective ces évolutions. À partir de données publiques et d’observations réalisées à l’occasion d’une recherche sur l’émergence du New Space aux États-Unis, on tentera de cerner les enjeux de l’affirmation de cette finance privée du spatial de « nouvelle génération », sans pour autant en conclure que ces tendances du capitalisme spatial sont inévitables ou nécessaires. Ce tableau se veut aussi une contribution à la critique de l’économie politique du spatial contemporain.
Not file

Dates and versions

hal-03951921 , version 1 (23-01-2023)

Identifiers

Cite

Arnaud Saint-Martin. Un nouvel esprit du capital-risque spatial ? Sur quelques tendances récentes du financement de l’industrie spatiale américaine. Entreprises et Histoire, 2021, n° 102 (1), pp.120-139. ⟨10.3917/eh.102.0120⟩. ⟨hal-03951921⟩
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More