Les violences sexistes après #MeToo - Archive ouverte HAL Access content directly
Books Year : 2022

Les violences sexistes après #MeToo

Abstract

À partir d'octobre 2017, #MeToo devient un phénomène mondial, en diffusant internationalement le slogan que Tarana Burke, militante new-yorkaise contre les violences sexuelles avait lancé dix ans plus tôt. Une multitude de victimes témoignent sur divers supports numériques et médiatiques, reformulant et intensifiant des luttes féministes en cours contre les violences sexistes. À l'initiative d'une nouvelle génération de chercheuses et chercheurs francophones sur les violences de genre, ce premier ouvrage académique en France sur #MeToo cherche à comprendre l'événement. Il propose une approche empirique de ce mouvement mondial. Il décrypte d'abord l'événement #MeToo dans sa matérialité, ses contextes de réception et d'appropriation et s'efforce de montrer comment l'usage des réseaux socionumériques permet d'articuler de nouvelles formes de militantisme ou de renforcer des pratiques militantes existantes en ligne et hors ligne. Il inscrit ensuite #MeToo dans une histoire des luttes féministes de plus long terme et s'efforce de questionner son unité à travers l'étude de ses résonances contrastées dans différents milieux professionnels.
No file

Dates and versions

hal-03907323 , version 1 (20-12-2022)

Identifiers

Cite

Catherine Cavalin, Jaércio Da Silva, Pauline Delage, Irène Despontin Lefèvre, Delphine Lacombe, et al. (Dir.). Les violences sexistes après #MeToo. Presses des Mines, pp.248, 2022, Sciences sociales, 978-2-35671-969-0. ⟨10.4000/books.pressesmines.8223⟩. ⟨hal-03907323⟩
550 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More