La psychiatrie de ville après la Grande Migration : Le cas de la clinique Lafargue à New York à la fin des années 1940 - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Histoire, médecine et santé Year : 2022

La psychiatrie de ville après la Grande Migration : Le cas de la clinique Lafargue à New York à la fin des années 1940

(1)
1

Abstract

At the beginning of the 20th century, psychiatric theories and practices concerning the care of the black population underwent a gradual transformation in the United States. While large healthcare institutions had existed for blacks in the South since the 1870s, black migrants often faced a lack of medical and psychiatric care in the northern cities to which they flocked by the thousands. This article reveals how the Lafargue Clinic, founded in the 1940s in the Harlem black ghetto of New York City, was a pioneer in the country's public health landscape as one of the first Psychiatric Clinics specifically dedicated to black patients. Drawing on the collection of Fredric Wertham, the Clinic founder's personal archives held in the Library of Congress, we examine the way in which Harlem psychiatrists came to acknowledge hygienist issues shared all across America: the intervention of psychiatry in debates about contemporary society and the role of expertise played by psychiatrists on subjects such as urbanization, delinquency and criminality, as well as the consideration of social factors in psychiatric theories.
Au début du xxe siècle, les théories et les pratiques psychiatriques concernant la prise en charge de la population noire connaissent une transformation graduelle aux États-Unis. Si de grandes institutions hospitalières existaient pour les Noirs dans le Sud depuis les années 1870, les migrants noirs faisaient souvent face à l’absence de prise en charge médicale et psychiatrique dans les villes du Nord où ils affluaient par milliers. Cet article révèle en quoi la clinique Lafargue, fondée dans les années 1940 à New York dans le ghetto noir de Harlem, fait figure de pionnière dans le paysage de la santé publique du pays, car il s’agit de l’une des premières cliniques psychiatriques destinées spécifiquement à l’accueil de patients noirs. En s’appuyant sur la collection d’archives personnelles du fondateur de la clinique, Fredric Wertham, qui sont conservées à la bibliothèque du Congrès, on interroge la manière dont les psychiatres à Harlem rejoignent des enjeux hygiénistes partagés sur tout le continent américain : l’intervention de la psychiatrie dans les débats de société ; le rôle d’expert joué par les psychiatres sur des sujets comme l’urbanisation, la délinquance et la criminalité ; la prise en compte des facteurs sociaux dans les théories psychiatriques.
Not file

Dates and versions

hal-03879302 , version 1 (30-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03879302 , version 1

Cite

Élodie Edwards-Grossi. La psychiatrie de ville après la Grande Migration : Le cas de la clinique Lafargue à New York à la fin des années 1940. Histoire, médecine et santé, 2022, 20. ⟨hal-03879302⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More