(In)visibilité dans les nouveaux espaces de travail : l'expérience du télétravail durant la crise COVID19 revisitée au prisme des théories de la reconnaissance - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue internationale de psychosociologie et de gestion des comportements organisationnels Year : 2023

(In)visibility in new workspaces: the experience of telecommuting during the COVID19 crisis revisited through the lens of recognition theories

(In)visibilité dans les nouveaux espaces de travail : l'expérience du télétravail durant la crise COVID19 revisitée au prisme des théories de la reconnaissance

Abstract

The COVID19 crisis led to a massive shift to telework in the spring of 2020. Putting their employees at a distance, organizations have had to rethink work in spaces that have become entirely digital, and where new (in)visibilities have blurred traditional reference points, generating new organizational behaviors. This article analyses the experience of visibility at work during the crisis through the lens of recognition theories. A case study conducted during the crisis within a large insurance company reveals that remote working exacerbated the need for existential recognition at work. It also shows that the digitization of workspaces can lead to the perception of an invisibilization of practices and commitment due to the shift in focus towards the flows and results of work. This phenomenon contributes to the feeling of a denial of recognition for some workers, more particularly for managers, whereas others have managed to gain new recognition. The experience of telework in a period of confinement thus sheds new light on what might be at stake in terms of social visibility and recognition in the new spatializations of work. From a managerial point of view, the results of this research are likely to contribute to the current reflection of companies on the future of work and its new spatializations, as well as on the role of the manager, whose experience of visibility during the crisis appears ambivalent.
La crise de la COVID19 a entraîné au printemps 2020 un recours massif au télétravail. Mettant à distance leurs collaborateurs, les organisations ont dû repenser le travail dans des espaces exclusivement numériques où de nouvelles (in)visibilités ont brouillé les repères traditionnels et engendré de nouveaux comportements organisationnels. Cet article analyse l’expérience de la visibilité au travail durant la crise sous l’angle de la reconnaissance. Une étude de cas réalisée au sein d’une grande entreprise du secteur de l’assurance révèle que durant la crise, le télétravail a exacerbé et mis à l’épreuve le besoin de reconnaissance existentielle au travail. Elle montre par ailleurs, que la numérisation des espaces de travail peut conduire à la perception d’une invisibilisation des pratiques et de l’engagement du fait du déplacement du regard vers les flux et les résultats du travail. Ce phénomène contribue pour certains – et notamment les managers de proximité, à alimenter le sentiment d’un déni de reconnaissance là où d’autres sont parvenus au sortir de la crise, à tirer une reconnaissance nouvelle. Cette recherche sur l’expérience du télétravail en période de confinement apporte ainsi un nouvel éclairage sur ce qui pourrait se jouer en termes de visibilité sociale et de reconnaissance dans les nouvelles spatialisations du travail. Sur le plan managérial, les résultats sont de nature à alimenter la réflexion actuelle des entreprises sur le futur du travail et ses nouvelles spatialisations, ainsi que sur le rôle du manager, dont l’expérience de la visibilité durant la crise apparaît comme ambivalente.
No file

Dates and versions

hal-03870497 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

Cite

Marie Bia Figueiredo, Madeleine Besson. (In)visibilité dans les nouveaux espaces de travail : l'expérience du télétravail durant la crise COVID19 revisitée au prisme des théories de la reconnaissance. Revue internationale de psychosociologie et de gestion des comportements organisationnels, 2023, Espaces et comportements organisationnels : nouvelles organisations, nouvelles théorisations, XXVIII (75), pp.151-176. ⟨10.3917/rips1.075.0151⟩. ⟨hal-03870497⟩
142 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More