Etude prospective sur la résilience des bâtiments face aux canicules - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Etude prospective sur la résilience des bâtiments face aux canicules

Abstract

The scenarios developed by the IPCC predict global warming of several degrees by the end of the century, which will increase the frequency and severity of heat waves. What will be the level of thermal comfort in buildings? Can we adapt them to reduce this overheating to an acceptable level? To answer these questions, climate projection data for 2050 and 2100 were developed using downscaling techniques. A list of adaptation measures was drawn up and a sample of typical buildings was created. Adaptation measures were assessed considering different indicators, for instance: degree-hours of discomfort evaluated by dynamic thermal simulation, CO2 balance, LCA indicators concerning health, biodiversity and resources, costs. The communication presents the first results obtained, showing the interest and limits of passive cooling according to the buildings, their location, and occupants behaviour (in particular the management of solar protection and opening of windows).
Les scénarios élaborés par le GIEC prévoient un réchauffement planétaire de plusieurs degrés d’ici la fin du siècle, ce qui augmentera la fréquence et la sévérité des canicules. Quel sera alors le niveau de confort thermique dans les bâtiments ? Pourra-t-on les adapter pour réduire ces surchauffes à un niveau acceptable ? Pour répondre à ces questions, des données de projection climatique à l’horizon 2050 et 2100 ont été élaborées par des techniques de descente d’échelle. Une liste de mesures d’adaptation a été élaborée et un échantillon de bâtiments types a été constitué. Il s’agit alors d’évaluer les mesures d’adaptation par différents indicateurs, par exemple : degrés-heures d’inconfort évalués par simulation thermique dynamique, bilan CO2, indicateurs ACV concernant la santé, la biodiversité et les ressources, coûts. La communication présente les premiers résultats obtenus, montrant l’intérêt et les limites du rafraîchissement passif en fonction des bâtiments, de leur localisation, et du comportement des occupants (en particulier la gestion des protections solaires et l’ouverture des fenêtres).
Fichier principal
Vignette du fichier
IBPSA 2022_Résiliance Robin.pdf (690.06 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03801428 , version 1 (06-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03801428 , version 1

Cite

Robin Monnier, Benjamin Leroy, Aude Lemonsu, Ophelie Ouvrier Bonnaz, Eric Francois, et al.. Etude prospective sur la résilience des bâtiments face aux canicules. Conférence IBPSA France 2022, Laboratoire Matériaux et Ingénierie Mécanique (MATIM), May 2022, Chalons en Champagne, France. ⟨hal-03801428⟩
248 View
193 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More