Du dessin à l'humain : space syntax et cognition spatiale - Archive ouverte HAL Access content directly
Other Publications Year : 2021

Du dessin à l'humain : space syntax et cognition spatiale

Abstract

Les dessins des environnements futurs dans lesquels l’être humain évoluera sont « l’instrument d’un contrôle exercé par l’architecte sur l’espace et les formes » mais aussi d’un contrôle sur l’habiter, les déplacements des individus, et le sens donné à l’environnement. L’espace est une ressource primordiale pour l’être humain, tant dans son organisation personnelle que dans ses liens sociaux (Tversky, 2003). Si la co-construction entre l’être humain et son environnement (Varela et al., 1993), pousse à considérer la cognition comme liée à son environnement et à l’état corporel de l’individu (Wilson, 2002), la space syntax (Hillier et al., 1987) considère que les déplacements dans l’espace construit dépendraient essentiellement d’indices extrasomatiques évalués par des mesures allocentriques. Nous présentons ici cette approche en regard de théories incarnées et situées de la cognition, avant d’ouvrir l’analyse aux Smart Buildings et Smart Cities, dont les technologies de l’information et de la communication (TIC) offrent de nouvelles voies d’interaction sociale et de perception de l’espace qui renouvellent le cadre physique actuellement pris en compte, à notre connaissance, dans la space syntax.
Fichier principal
Vignette du fichier
Acte_JEDLIFAM_2021_MichallandetAl.pdf (252.12 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03774890 , version 1 (12-09-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03774890 , version 1

Cite

Arthur-Henri Michalland, Hassan Ait-Haddou, Vinicius Raducanu, Laurent Viala. Du dessin à l'humain : space syntax et cognition spatiale. 2021. ⟨hal-03774890⟩
37 View
23 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More