Dynamiques communautaires et chambres d’écho sur Youtube - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Dynamiques communautaires et chambres d’écho sur Youtube

Abstract

Dans le domaine de l’information en ligne, parmi les plateformes de réseaux sociaux, YouTube arrive en deuxième position derrière Facebook. Conçue au départ pour les contenus amateurs, Youtube accueille aujourd’hui de nombreux contenus professionnels, y compris des médias – producteurs de l’information. Pour ces derniers, il s’agit d’un outil stratégique important pour gagner de l’audience. Ainsi, la plupart des médias traditionnels, des pure players et des médias partisans ont désormais leurs propres chaînes. Ce phénomène de plateformisation s’accompagne de la formation de nouveaux espaces publics d’interaction, où les utilisateurs en viennent à occuper une position à cheval entre consommateurs et producteurs. Malgré la littérature croissante sur les échanges et la communication sur les réseaux sociaux numériques, rares sont les travaux qui offrent une lecture embrassant un large éventail de médias afin d’y analyser les caractéristiques du débat et les formes d’interaction. Dès lors que l’on prend les espaces francophones de commentaires des médias sociaux pour terrain, de tels travaux deviennent (quasi) inexistants. Nous présentons les résultats d’une étude inédite de 2 209 222 commentaires, publiés par 517 689 utilisateurs, répartis dans les espaces de commentaires de 46 090 vidéos. Ces dernières sont issues d’un panel de 59 chaînes Youtube de médias français. Nous suggérons que les interactions autour des vidéos sur les différentes chaînes peuvent contenir une partie « cachée » qui se concrétise par une formation de communautés, au niveau inter-chaînes et inter-vidéos, des utilisateurs de Youtube et qui sont susceptibles d’orienter les choix de l’information de ces utilisateurs et leurs opinions. La littérature utilise le concept de chambres d’écho pour désigner ces phénomènes. Elle met en avant le risque de leur prolifération en ligne, même si la validation empirique de ce risque reste sous-développée. Notre analyse fait appel à des méthodes originales, capables de croiser les outils d'analyse de grands graphes et l’analyse du discours, les méthodes quantitative et qualitative. Elle permet de détecter la présence de 5K communautés dynamiques qui évoluent à l’échelle inter-chaînes et inter-vidéos et d’identifier parmi elles les communautés répondant aux critères des chambres d’écho. Parmi ces communautés, les plus grandes regroupent à certains moments de leur cycle de vie jusqu’à 300 personnes et durent jusqu’à 8 semaines. Cette étude montre que les communautés émergent sur la plateforme et réunissent des internautes qui proviennent d'autres communautés. Ainsi, selon nos résultats, et contrairement à certains travaux existants, une chambre d'écho n'est pas seulement le prolongement de groupes partisans, ou politiques, existants : elle peut se former dans les espaces des commentaires au sein de la plateforme et couvrir un spectre thématique plus large que les sujets politiques.
No file

Dates and versions

hal-03755985 , version 1 (22-08-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03755985 , version 1

Cite

Inna Lyubareva, Julien Mesangeau, Cécile Bothorel, Laurent Brisson, Yannis Haralambous. Dynamiques communautaires et chambres d’écho sur Youtube. Séminaire De Facto: Sciences Po Paris, AFP, CLEMI, Apr 2022, Paris, France. ⟨hal-03755985⟩
103 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More