Etude de cas : la bipédie des chimpanzés de la communauté de Sebitoli, Ouganda - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue de Primatologie Year : 2022

Case study: Bipedalism in chimpanzees of the Sebitoli community, Uganda

Etude de cas : la bipédie des chimpanzés de la communauté de Sebitoli, Ouganda

Lise Pernel
  • Function : Author
  • PersonId : 1131864
Edward Asalu
  • Function : Author
  • PersonId : 1130878
Sabrina Krief

Abstract

To better understand the selective pressures associated with the emergence of bipedal behaviours in the human lineage, the study of bipedal behaviours and their context in modern chimpanzees (Pan troglodytes) provides some basis for comparison. Bipedalism in chimpanzees in the wild and a chimpanzee living with humans were studied to achieve this. In the wild population, the adoption of bipedal behaviours enables chimpanzees to stand up to detect possible threats, free their hands for carrying objects, extract food that is difficult to access, or parade. Using videos from presence detection cameras set up in Sebitoli, Kibale National Park, Uganda, the bipedal behaviours adopted by wild chimpanzees were researched and analysed to study their contexts. In addition, the bipedalism of a 4-year-old orphaned juvenile male chimpanzee rescued and raised by humans was studied using video. Wild chimpanzees exhibited bipedal behaviours in 35 out of the 1451 videos recordings. Ten instances were related to vigilant postures at the edge of their forest habitat where there are cornfields guarded by farmers and 18 show bipedal behaviours associated with foraging for honey using stick-like tools. This method detected few records of charging (3) or carrying food (2). In contrast, most (11) of the orphan chimpanzee's bipedal behaviours involved carrying or handling objects. The study of bipedalism in wild individuals and the orphaned individual (male juvenile) showed that the orphaned juvenile had a higher average number of steps (13.9 vs 2 steps) and duration of bipedalism (5.5 vs 3 seconds) than wild chimpanzees.
Afin de mieux comprendre les pressions sélectives liées à l’émergence des comportements bipèdes dans la lignée humaine, l’étude de ces derniers et de leur contexte chez les chimpanzés actuels (Pan troglodytes) permet d’apporter des éléments de comparaison. Ici, les bipédies chez des chimpanzés sauvages en milieu naturel et un chimpanzé vivant chez des humains ont été étudiées. En milieu naturel, l’adoption de comportements bipèdes permettrait aux chimpanzés de se dresser pour détecter d’éventuelles menaces, ou alternativement de libérer leurs mains pour transporter des objets ou extraire de la nourriture peu accessible, ou encore de parader. Pour étudier ces contextes, à partir de vidéos issues de caméras à détection de présence posées à Sebitoli, dans le Parc National de Kibale en Ouganda, les comportements bipèdes adoptés par les chimpanzés ont été recherchés et analysés. Par ailleurs, la bipédie d’un chimpanzé juvénile mâle orphelin de 4 ans recueilli et élevé par des humains a été étudiée à partir de vidéos. Sur les 1451 vidéos enregistrées, les chimpanzés sauvages ont adopté des comportements bipèdes sur 35 d’entre eux. Dix étaient liés à des postures de vigilance à la lisière de leur habitat forestier où se trouvent des champs de maïs gardés par des fermiers et 18 montrent des comportements bipèdes liés à la recherche de miel à l’aide d’outils de type baguettes. Peu d’enregistrements de charges (3) et de transport de nourriture (2) ont été détectés par cette méthode. En revanche, la plupart (11) des bipédies du chimpanzé orphelin concernait des cas de transport ou de manipulation d’objets. L’étude des bipédies chez les individus sauvages et l’individu orphelin (juvénile mâle) a montré chez le jeune orphelin, un nombre de pas moyen (13,9 vs 2 pas) et une durée moyenne de déplacement en bipédie (5,5 vs 3 secondes) supérieurs aux chimpanzés sauvages.
Fichier principal
Vignette du fichier
primatologie-11780.pdf (1.44 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03633046 , version 1 (06-10-2022)

Identifiers

Cite

Lise Pernel, Brigitte Senut, Dominique Gommery, John Paul Okimat, Edward Asalu, et al.. Etude de cas : la bipédie des chimpanzés de la communauté de Sebitoli, Ouganda. Revue de Primatologie, 2022, 12, ⟨10.4000/primatologie.11780⟩. ⟨hal-03633046⟩
59 View
14 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More