Archivage des données numériques massives : contribution de l’intelligence artificielle et de la blockchain - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Djiboul Year : 2021

Archiving massive digital data: the contribution of artificial intelligence and blockchain

Archivage des données numériques massives : contribution de l’intelligence artificielle et de la blockchain

Abstract

The volume of information produced in companies continues to grow at a very rapid rate due to the changes in their production systems brought about by the use of information and communication technologies. In public and private structures, the difficulty of accessing administrative documentation in real time is a reality. In this context, two questions arise. Firstly, how to extract from this mass of documentation the information that is useful for the activity. The other question relates to the issue of authenticity, but also to the long-term preservation of documents in digital format, given that technologies are evolving rapidly. In this article, we try to see to what extent artificial intelligence (AI) and blockchain can provide answers to these problems. Our work is based on the theoretical framework of artificial intelligence and blockchain in the archiving of Big Data and uses the methodology of qualitative analysis. The results of the study show that AI can be used to exploit archived data more efficiently and to revive an underused information heritage, while blockchain can help validate or certify documents to guarantee their immutability and non-alteration.
Le volume d’informations produits dans les entreprises ne cesse de croître à une vitesse très rapide du fait de la mutation de leur système de production induites par l’utilisation des technologies de l’information et de la communication. Dans les structures publiques et privées, la difficulté d’accéder en temps réel à la documentation administrative est une réalité. Dans ce contexte, deux questions se posent. D’abord comment extraire de ce masse documentaire les informations utiles à l’activité. L’autre interrogation se rapporte à la question de l’authenticité, mais aussi de la conservation sur le long terme des documents au format numérique, sachant que les technologies évoluent rapidement. Dans cet article, nous tentons de voir dans quelle mesure l’intelligence artificielle (IA) et la blockchain peuvent apporter des éléments de réponse à ces problématiques. Notre travail s’inscrit dans le cadre théorique de l’intelligence artificielle et de la blockchain dans l’archivage des Big data et utilise la méthodologie de l’analyse qualitative. Les résultats de l’étude montrent que l’IA permet d’exploiter les données archivées de manière plus efficace et de redonner vie à un patrimoine informationnel sous-exploité tandis que la blockchain peut aider à valider ou certifier les documents afin de garantir leur immuabilité et leur non-altération
Fichier principal
Vignette du fichier
HAL- Reine Marie Ndéla MARONE, Moustapha MBENGUE & Djibril DIAKHATE.pdf (533.12 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03540340 , version 1 (23-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03540340 , version 1

Cite

Reine Marie Ndèla Marone, Moustapha Mbengue, Djibril Diakhaté. Archivage des données numériques massives : contribution de l’intelligence artificielle et de la blockchain. Djiboul, 2021, 5 (2), pp.6-21. ⟨hal-03540340⟩
298 View
371 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More