L'externalisation des politiques migratoires au Niger. Une action publique opportuniste - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Anthropologie et développement Year : 2020

L'externalisation des politiques migratoires au Niger. Une action publique opportuniste

Abstract

As a country of departure and transit for several decades, Niger became a key partner for the European Union since the La Valette Summit and the establishment of a trust fund (EUTF) in 2015. This partnership comes within the context of the externalization of EU migration policies and the construction of a national narrative on migration. This meeting of two political logics has contributed to make migration a theme of public action. According to a bottom-up approach, the objective is to highlight how the various actors put public action into practice as defined at higher levels by the state and international partners. The analysis of three situations (the practical application of law 2015-36, a project for the reintegration of migrant workers, the reception of asylum seekers) reveals how actors’ performances are reframed at the local scale and are part of an opportunistic strategy bargained from new migration controls.
Pays de départ et de transit depuis plusieurs décennies, le Niger est devenu un partenaire clé de l’Union européenne, à la suite du sommet de La Valette et de la mise en place d’un fonds fiduciaire pour les migrations en 2015. Ce positionnement s’inscrit dans le contexte de l’externalisation des politiques migratoires de l’UE et de la construction d’un récit national sur les migrations. Cette rencontre de deux logiques politiques a participé à faire du fait migratoire une thématique de l’action publique. Selon une approche « par le bas », l’objectif est de mettre en évidence la manière dont les différents acteurs mettent en pratique l’action publique telle que définie aux échelons supérieurs, par l’État et les partenaires internationaux. L’analyse de trois situations (l’application pratique de la loi 2015-36, un projet de réinsertion des travailleurs de la migration, l’accueil de demandeurs d’asile) permet de révéler comment les performances d’acteurs sont redéfinies à l’échelle locale et s’inscrivent dans une stratégie opportuniste autour de la rente migratoire.
No file

Dates and versions

ird-03976704 , version 1 (07-02-2023)

Identifiers

Cite

Florence Boyer, Bachirou Ayouba Tinni, Harouna Mounkaila. L'externalisation des politiques migratoires au Niger. Une action publique opportuniste. Anthropologie et développement, 2020, 51, pp.103-119. ⟨ird-03976704⟩
160 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More