Facteurs explicatifs de l'hostilité contre les roms en France - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2021

Factors explaining hostility against roma in France

Facteurs explicatifs de l'hostilité contre les roms en France

Guy Michelat
  • Function : Author
  • PersonId : 1046571
Vincent Tiberj
Tommaso Vitale

Abstract

Conducted sixteen months after the previous one, in the middle of the so-called 'third wave' of the Covid-19, the 2021 CNCDH Online Barometer records very high levels of hostility towards Roma compared to other groups in France. However, these prejudices are less widespread than in previous years, illustrating the combined effect of anti-racism initiatives and less media and political stigmatisation of the Roma. In March 2021, the sample responding to the online questionnaire showed a greater degree of tolerance towards Roma, and the main stereotypes about them were somewhat less prevalent. Yet the emphasis on combating these prejudices appears to be less important and less urgent, even among those who are less hostile to Roma. This year's our research also confirms a cumulative dynamic, which is gradually leading slightly higher proportions of citizens towards a better knowledge of Roma and less adherence to the stereotypes that stigmatise them. Table of Contents1. A wide variety of groups and conditions 2. The stigma of communitarianism: are Roma a special group? 3. Long-term structuring and recent changes in prejudice against Roma 4. A summary measure of hostility towards Gypsy groups 5. The stability of explanatory factors for anti-Roma prejudice 6. The memory of genocide as a common and unifying issue 7. References
Réalisé seize mois après le précédent, au milieu de ladite «troisième vague» de la Covid-19, le Baromètre CNCDH en ligne de 2021 enregistre des niveaux très élevés d’hostilité envers les Roms comparés aux autres groupes. Toutefois, ces préjugés sont moins répandus que les années précédentes, illustrant l’effet conjoint des initiatives de lutte contre le racisme et d’une moindre stigmatisation médiatique et politique de ces derniers. En mars 2021, l’échantillon ayant répondu au questionnaire en ligne montre un plus grand degré de tolérance à l’égard des Roms et les principaux stéréotypes les concernant sont un peu moins répandus. Et pourtant, l’accent mis sur la lutte contre ces préjugés semble être moins important et moins urgent, même parmi les moins hostiles aux Roms. Cette année, le Baromètre de la CNCDH confirme également une dynamique cumulative, qui amène à petit pas des proportions légèrement plus élevées de citoyens vers une meilleure connaissance des Roms et une moindre adhésion aux stéréotypes qui les stigmatisent. Table des matières 1. Une grande variété de groupes et de conditions 2. Le stigmate du communautarisme : les Roms sont-ils un groupe à part? 3. Structuration de longue durée et changements récents des préjugés contre les Roms 4. Une mesure synthétique d’hostilité envers les groupes tsiganes 5. La stabilité des facteurs explicatifs des préjugés romaphobes 6. La mémoire du génocide comme enjeu commun et fédérateur 7. Références

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
FACTEURS EXPLICATIFS DE L’HOSTILITÉ CONTRE LES ROMS EN FRANCE.pdf (1.6 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03426003 , version 1 (11-11-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : hal-03426003 , version 1

Cite

Yuma Ando, Nonna Mayer, Guy Michelat, Vincent Tiberj, Tommaso Vitale. Facteurs explicatifs de l'hostilité contre les roms en France. Commission nationale consultative des droits de l'homme. La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie 2020, La documentation française, pp.94-111, 2021, 9782111573291. ⟨hal-03426003⟩
101 View
56 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More