Formations et carrières mathématiques en France : un modèle typique d'excellence ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue Française d'Economie Year : 2020

Training and Careers of French Mathematicians: A Typical Model of Excellence?

Formations et carrières mathématiques en France : un modèle typique d'excellence ?

Abstract

The excellence of French mathematics has long been recognized. This remarkable position is explained by certain classical factors, such as the selective tests for training and talent recruitment, but their effect is more precocious and cumulative than in the other sciences. The culture of playful and competitive challenge that nourishes the history of conjecture and problem solving, in this individualistic discipline detached from empirical work, has its organizational side : competition for jobs is more open and opposed to inbreeding, and the advantage initially gained through pure research jobs is not systematically exploited to keep the best mathematicians away from teaching. These traits adhere as a system, but do they also act to create competitive dynamics that penalize female careers, which are particularly under-represented ? Our analysis is based on a vast corpus of career and publication data, which is unparalleled to date.
L'excellence des mathématiques françaises est reconnue de longue date. Parmi les facteurs qui expliquent cette position figurent certains ressorts classiques, telles les épreuves sélectives de formation et de recrutement des talents, mais dont l'action est plus précoce et cumulative que dans les autres sciences. La culture du défi à la fois ludique et compétitif qui nourrit l'histoire des résolutions de problèmes et de conjectures, dans cette discipline plus individuelle et détachée du travail empirique, a son versant organisationnel : la compétition pour les emplois y est plus ouverte et anti-localiste, et l'avantage procuré initialement par les emplois de pure recherche n'est pas systématiquement exploité pour éloigner les meilleurs mathématiciens de l'enseignement. Ces traits font système, mais agissent-ils aussi pour créer des mécanismes pénalisant les carrières féminines, particulièrement minoritaires ? Notre analyse s'appuie sur un corpus vaste et inédit de données de carrière et de publications, sans équivalent à ce jour.
Fichier principal
Vignette du fichier
Menger Marchika Renisio Verschueren Formations et carrières mathématiques en France_RFE_2020.pdf (2.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03010492 , version 1 (10-10-2023)

Identifiers

Cite

Pierre-Michel Menger, Colin Marchika, Yann Renisio, Pierre Verschueren. Formations et carrières mathématiques en France : un modèle typique d'excellence ?. Revue Française d'Economie, 2020, pp.155-217. ⟨10.3917/rfe.202.0155⟩. ⟨hal-03010492⟩
476 View
28 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More