L'ARCHIPEL D'ESTANN OU L'EXPERIENCE DE LA TRAVERSEE : Emergence de lieux « cinétopiques » à la croisée du cinéma et de l'architecture - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2016

L'ARCHIPEL D'ESTANN OU L'EXPERIENCE DE LA TRAVERSEE : Emergence de lieux « cinétopiques » à la croisée du cinéma et de l'architecture

Anne Philippe
  • Function : Author
  • PersonId : 757546
  • IdRef : 220611467

Abstract

Abstract Our communication concerns the analysis of the space archipelique peculiar to the collective Estann, (www.annephilippe.fr) whose interdisciplinary works are situated between architecture, arts and between cinema. This space archipelique artistic widely echos the archipelique thought deployed by Edouard Glissant, as one invites to approach the cinema and the architecture when they communicate by " their edge ". In doing so, their aims are transformed: it is not any more a question of building worlds, but of committing the spectator-user to build its own relationship to the world from the experience always renewed by the crossing. A spectator, an actor invents of this fact. His) crossings update a new film space, in perpetual future, at the same time as it generates other spaces somewhere else contained in places. Its crossings update a new film space, in perpetual future, at the same time as it generates other spaces, somewhere else contained in places. So, something of the peculiarities of the "environment" appears, at the same time as suggest the " noise of the world ". (Glissant, 1977).
Notre communication porte sur l'analyse de l'espace archipélique propre au collectif de recherche artistique Estann, (www.annephilippe.fr) dont les oeuvres transdisciplinaires se situent à la croisée de l'architecture, de l'art et du cinéma. Cet espace archipélique fait largement écho à la pensée archipélique déployée par Edouard Glissant, comme une invite à aborder le cinéma et l'architecture lorsqu'ils communiquent par « leur bord ». Ce faisant, leurs visées se transforment : il ne s'agit plus de construire des mondes, mais d'engager le spectateur-usager à construire son propre rapport au monde à partir de l'expérience toujours renouvelée de la traversée. S'invente de ce fait un spectateur actif, acteur. Ces traversées mettent à jour un espace cinématographique nouveau, en perpétuel devenir, en même temps qu'elles génèrent des espaces autres, des ailleurs contenus dans les lieux. Ainsi, quelque chose des singularités du « milieu » se fait jour, en même temps que se donne à entendre le « bruit du monde ». (Glissant, 1977). Mots-clés Archipel, architecture, art, cinéma, traversée.
Fichier principal
Vignette du fichier
16- Anne Philippe - l'experience de la traversée- .pdf (9.26 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02939158 , version 1 (15-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02939158 , version 1

Cite

Anne Philippe. L'ARCHIPEL D'ESTANN OU L'EXPERIENCE DE LA TRAVERSEE : Emergence de lieux « cinétopiques » à la croisée du cinéma et de l'architecture. L’ARCHIPEL D’ESTANN OU L’EXPERIENCE DE LA TRAVERSEE : Emergence de lieux « cinétopiques » à la croisée du cinéma et de l’architecture, 2016. ⟨hal-02939158⟩

Collections

COMUE-NORMANDIE
106 View
9 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More