Comprendre la faible participation des agriculteurs à la gouvernance territoriale - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue européenne des sciences sociales (Cahiers Vilfredo Pareto) Year : 2018

Comprendre la faible participation des agriculteurs à la gouvernance territoriale

Abstract

The rise of projects at the local level is characteristic of European rural policies. This paper analyzes why farmers do not participate in these projects. If the tensions existing between sectoral priority and territorial goals is a well documented topic in the litterature, that is not the case for the issue of farmers’ modalities of participation. Our results show that participation schemes fit ill with the organizational habits of farmers. Based on a case study (that of Aude, in southern France), we highlight two main processes: 1. the participatory approach operates a selection toward new farmers, at the expense of traditionnal winegrowers; 2. agricultural and local institutions end up becoming political rivals, with competition for the access to the funding of expertise among technicians as a backdrop. Our case study highlights the effects of participatory approaches and tools on the weak insertion of farmers in territorial governance.
La montée en puissance des territoires de projet caractérise les politiques de développement rural. L’article analyse pourquoi les agriculteurs participent peu à ces projets. Si la question des tensions entre priorité sectorielle et transversalité territoriale est bien documentée, celle des modalités de participation des agriculteurs est moins connue. Or, nous montrons que l’offre de participation correspond mal aux habitudes organisationnelles des agriculteurs. À partir du cas du département de l’Aude, au sud de la France, nous mettons en évidence deux processus : au niveau des agriculteurs, la démarche participative opère une sélection en faveur d’un public de néo-agriculteurs et au détriment des viticulteurs ; au niveau des organisations, chambre d’agriculture et institutions locales de type « pays » se trouvent mises en concurrence politique, sur fond de compétition entre techniciens pour l’accès aux financements de l’expertise. L’Aude est un cas exemplaire pour éclairer les effets des dispositifs participatifs sur la faible insertion des agriculteurs dans la gouvernance territoriale.
Fichier principal
Vignette du fichier
MICHEL-9-RESS_561_0113.pdf (601.13 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02593154 , version 1 (15-05-2020)

Identifiers

Cite

Laura Michel, Christophe-Toussaint C.-T. Soulard, Eduardo Chia. Comprendre la faible participation des agriculteurs à la gouvernance territoriale : Étude de cas dans l’Aude. Revue européenne des sciences sociales (Cahiers Vilfredo Pareto), 2018, 56-1, pp.113-142. ⟨10.4000/ress.4007⟩. ⟨hal-02593154⟩
76 View
43 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More