Les statuts de la matière architecturée dans la philosophie allemande - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Le Philotope Year : 2016

Les statuts de la matière architecturée dans la philosophie allemande

Abstract

Revenir à la philosophie allemande et à la manière dont Hegel et Heidegger ont respectivement pensé au XIXème et au XXème siècle le statut de la matière dans l’architecture, permet de comprendre le positionnement contemporain des architectes sur la nature des matériaux et leur contribution à notre être-au-monde. Alors que Hegel développe une compréhension duale de la matière et de la forme et considère le statut naturel de la première comme un obstacle à son façonnage par l’esprit, Heidegger envisage, au contraire, cette même matière comme le lieu possible d’une révélation de l’être, contribuant à concrétiser un monde où l’homme peut habiter. Ces deux paradigmes antagonistes continuent à irriguer de manière plus ou moins consciente la production architecturale et dessinent une ligne de partage entre deux familles d’architectes : d’un côté, ceux qui poursuivent le rêve d’une matière architecturable sans limite, créée sur mesure afin de mieux se plier à leur volonté, et de l’autre, ceux qui, de manière plus modeste mais incontestablement plus profonde, s’appuient sur les matériaux qu’ils n’ont pas engendrés, sur leur beauté et leur expressivité immanentes, pour réconcilier l’homme avec le milieu dans lequel il est jeté en lui permettant d’y trouver sa place.
Fichier principal
Vignette du fichier
3.Matiere_PhiloAllemande_Philotope-.pdf (446.73 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

hal-02539336 , version 1 (10-04-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : hal-02539336 , version 1

Cite

Céline Bonicco-Donato. Les statuts de la matière architecturée dans la philosophie allemande. Le Philotope, 2016, MaT[i]erre[s], 12. ⟨hal-02539336⟩
85 View
162 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More