« SE CHARGER DE CIRCONSTANCES LE MOINS QU'ON PEUT » : LA BRIÈVETÉ DES FABLES À LA LUMIÈRE DU RÉCIT PLAISANT (XVIe -XVIIe SIÈCLES) - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2020

« SE CHARGER DE CIRCONSTANCES LE MOINS QU'ON PEUT » : LA BRIÈVETÉ DES FABLES À LA LUMIÈRE DU RÉCIT PLAISANT (XVIe -XVIIe SIÈCLES)

Abstract

L’élaboration d’une « brièveté » ornée mais proportionnée au sujet du récit est au cœur du renouvellement esthétique de la fable que réalise La Fontaine en 1668. On montre ici comment la connaissance que le poète avait de la tradition plaisante, qu’il exploitait pour ses Contes érotiques, a préparé puis conforté cette nouvelle forme de brièveté, en donnant au poète l’occasion de réfléchir à son intérêt pragmatique, ainsi que des modèles formels à réemployer dans l’apologue (naïvetés et brocards notamment) et des canevas narratifs laconiques à réécrire.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
ROLLAND_Se-charger-de-circonstances..._Communication-Le-Mans.pdf (215.53 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02463161 , version 1 (31-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02463161 , version 1

Cite

Tiphaine Rolland. « SE CHARGER DE CIRCONSTANCES LE MOINS QU'ON PEUT » : LA BRIÈVETÉ DES FABLES À LA LUMIÈRE DU RÉCIT PLAISANT (XVIe -XVIIe SIÈCLES). "Faire court" : théories du récit bref et lecture des Fables de La Fontaine (livres I-VI), journée organisée par Patricia Lojkine et Juliette Morice, Jan 2020, Le Mans, France. ⟨hal-02463161⟩
279 View
327 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More