Antarctique : de la découverte à l'établissement du Traité - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles A3 magazine Year : 2019

Antarctique : de la découverte à l'établissement du Traité

Abstract

Lorsque les pays européens financèrent au XVIIIe et XIXe siècles les grandes expéditions dans l’hémisphère sud, incitant les explorateurs à aller toujours plus au sud, ce n’était pas uniquement à des fins de découvertes naturalistes. Certes, l’époque des Lumières ne pouvait que soutenir l’accroissement des connaissances dans tous les domaines de la science et les navires embarquaient généralement des botanistes, des zoologistes, des géologues et des dessinateurs. Si certains furent plutôt chanceux, comme l’anglais James Cook qui atteignit le premier le cercle polaire et fut le premier européen à débarquer sur la côte Est de l’Australie, d’autres le furent beaucoup moins et payèrent par quelques années de prison, comme Yves Joseph de Kerguelen, leurs mensonges vantant les mérites imaginaires des îles visitées. Ce n’est qu’en 1820 que les côtes de l’Antarctique seront véritablement approchées par pas moins de trois explorateurs : le Britannique Bransfield, le Russe von Bellingshausen et l’Américain Palmer.
No file

Dates and versions

hal-02392462 , version 1 (04-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02392462 , version 1

Cite

Yves Frenot, Marc Lebouvier. Antarctique : de la découverte à l'établissement du Traité. A3 magazine, 2019, 73, pp.4-8. ⟨hal-02392462⟩
51 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More