Trois conceptions du processus : les raisons d'un choix - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2019

Trois conceptions du processus : les raisons d'un choix

Abstract

L'ontologie des entités qualifiées d'« occurrentes »-processus, états et événements-est un domaine actif de recherche auquel nous tâchons de contribuer. Nous avons ainsi proposé récemment un cadre ontologique combinant des processus endurants (plutôt qu'occurrents) et des événements abstraits (plutôt que concrets). L'ontologie des processus, plus particulièrement, continue de connaître des développements, comme en témoigne l'ouvrage édité en 2018 par Rowland Stout Process, Action, and Experience. Toutefois, un constat notoire est qu'aucun consensus ne se dégage sur la nature des processus. Au contraire, trois figures du processus sont actuellement promues : (1) le processus comme continuant dynamique, proche de l'objet dans sa façon d'endurer dans le temps ; (2) le processus comme occurrent étendu temporellement et constituant la « matière » d'événements ; enfin, (3) le processus comme forme temporelle abstraite réalisée par des occurrences concrètes. Dans cet article, nous approfondissons les bases conceptuelles et ontologiques de ces figures. En résultat, nous argumentons en faveur de la figure (1) et en défaveur de la figure (2). Par ailleurs, nous montrons que la figure (3) est compatible avec la figure (1), mais précisons qu'elle caractérise le mouvement plutôt que le processus.
Fichier principal
Vignette du fichier
kassel.pdf (427.95 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02329664 , version 1 (23-10-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02329664 , version 1

Cite

Gilles Kassel. Trois conceptions du processus : les raisons d'un choix. 30es Journées Francophones d'Ingénierie des Connaissances, IC 2019, AFIA, Jul 2019, Toulouse, France. pp.183-198. ⟨hal-02329664⟩
46 View
183 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More