Analyse de données de composition et identification des altérations géochimiques des matériaux céramiques : le cas des productions d’un atelier ibérique (Teruel, Espagne ; IIe-Ier millénaire avant J.-C.) - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2019

Alterations of ceramic materials: compositional data analysis of an Iberian workshop (Teruel, Spain; 2nd millennium BC)

Analyse de données de composition et identification des altérations géochimiques des matériaux céramiques : le cas des productions d’un atelier ibérique (Teruel, Espagne ; IIe-Ier millénaire avant J.-C.)

Abstract

A common approach in provenance studies of ceramic materials is to compare the elemental composition of raw materials with that of archaeological artefacts. However, alteration problems remain neglected and the nature of the analogy between clayey materials and archaeological ceramics is still not discussed. This study thus proposes a first comparison between ceramic materials and unfired potsherds found in the same archaeological context from the late Iron Age. Our results highlight the importance of proper analysis of compositional data and the relevance of the methodological advances following J. Aitchison's (1986) work. This approach makes it possible to identify post-depositional processes, such as those related to pedogenesis, that do not affect clays and ceramics in the same way. Differential alteration depending on the nature of the materials suggests caution in the strict application of the provenance postulate when comparing archaeological and geological materials.
Dans le cadre d’études de provenance des matériaux céramiques, il est courant de comparer la composition élémentaire de matières premières argileuses avec celle d’artefacts archéologiques. Les problèmes d’altération demeurent cependant peu pris en compte et la nature de l’analogie entre matières argileuses et céramiques archéologiques n’est jamais discutée. La présente étude propose ainsi une première comparaison entre des matériaux céramiques et des tessons non cuits retrouvés dans un même contexte archéologique de la fin de l’Âge du Fer. Nos résultats illustrent l’importance d’un traitement adéquat des données de compositions et l’intérêt des développements méthodologiques dans la suite des travaux de J. Aitchison (1986). Cette approche permet d’identifier les processus intervenant après l’abandon des artefacts, notamment liés aux mécanismes de pédogenèse, qui n’affectent pas argiles et céramiques de la même façon. L’existence d’une altération différentielle en fonction de la nature des matériaux invite à la prudence quant à l’application stricte du postulat de provenance lorsqu’il s’agit de comparer des matériaux archéologiques et géologiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
paper.pdf (662.75 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02316501 , version 1 (15-10-2019)
hal-02316501 , version 2 (26-04-2020)
hal-02316501 , version 3 (24-06-2020)

Licence

Attribution - ShareAlike

Identifiers

Cite

Nicolas Frerebeau, Ayed Ben Amara, Nadia Cantin. Analyse de données de composition et identification des altérations géochimiques des matériaux céramiques : le cas des productions d’un atelier ibérique (Teruel, Espagne ; IIe-Ier millénaire avant J.-C.). 2019. ⟨hal-02316501v3⟩
144 View
309 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More