Les petits ruisseaux font les grandes fontaines : Charles Fontaine et sa muse marchande - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2014

Les petits ruisseaux font les grandes fontaines : Charles Fontaine et sa muse marchande

Abstract

Ce travail porte sur la question de l’argent dans l’œuvre de Charles Fontaine durant la décennie 1550. Il montre de quelle façon s’exprime la tension entre tradition et modernité dans laquelle se trouve pris le poète parisien installé à Lyon. Ses textes témoignent en effet de logiques concurrentes, dont les équilibres sont en train de changer dans la société du temps. Certes, Fontaine, de façon traditionnelle, rejette parfois l’argent et valorise le cycle du don et du contre-don. Mais dans d’autres pièces, il n’hésite pas à rendre compte – parfois crûment – de sa fragile condition financière, voire à s’inscrire dans la logique marchande qui tend à s’imposer en cette période du premier capitalisme.

Domains

Literature
No file

Dates and versions

hal-02279575 , version 1 (05-09-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02279575 , version 1

Cite

Claire Sicard. Les petits ruisseaux font les grandes fontaines : Charles Fontaine et sa muse marchande. Élise Rajchenbach-Teller; Guillaume De Sauza. Charles Fontaine, un humaniste parisien à Lyon, Droz, pp.201-218, 2014. ⟨hal-02279575⟩
34 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More