ITER est une vitrine des défauts de l'énergie de fusion nucléaire - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2019

ITER is a showcase of the drawbacks of fusion energy

ITER est une vitrine des défauts de l'énergie de fusion nucléaire

Abstract

Traduction par Thiéry PIERRE, Physicien des plasmas, Centre National de la recherche Scientifique. Le texte de référence est le texte original, toute différence dans la version française étant imputable au traducteur. ITER est une vitrine des défauts de l'énergie de fusion par Daniel Jassby Physicien émérite, spécialisé en physique de la fusion nucléaire, Université de Princeton "Il y a un an, j'ai fait paraître un article critiquant la fusion nucléaire comme source d'énergie, intitulée «Les réacteurs de fusion: ils ne sont pas ce qu'ils sont censés être». Cet article a suscité beaucoup d'intérêt, si l'on en juge par les très nombreux commentaires. Par conséquent, on m'a demandé d'écrire une suite et de poursuivre la conversation avec les lecteurs du Bulletin of Atomic Scientists. Mais dans un premier temps je vais rappeler quelques éléments pour les nouveaux lecteurs. Je suis chercheur-physicien ayant travaillé sur plusieurs expériences de fusion nucléaire pendant 25 ans à Princeton au Laboratoire de Physique des Plasmas dans le New Jersey. Mes domaines de recherche portaient sur différents sujets en physique des plasmas et sur la production de neutrons liée aux recherches et aux développements de l'énergie de fusion. Maintenant que je suis à la retraite, j'ai commencé à regarder l'ensemble des recherches en fusion nucléaire de manière plus détachée, et j'ai le sentiment qu'un réacteur de fusion commercial, quotidien, causerait plus de problèmes qu'il n'en résoudrait. Je me sens donc obligé de dissiper une part de l'aura qui a été développée autour de la fusion nucléaire, qui a été régulièrement annoncée comme la source d'énergie «parfaite» et présentée trop souvent comme la solution-miracle aux problèmes énergétiques mondiaux. Mon article paru l'année dernière a démontré que ces caractéristiques de perfection énergétique proclamées à l'infini (habituellement «inépuisable, bon marché, propre, sûre et sans radiations») ne résistent pas devant les dures réalités, et qu'un réacteur de fusion serait en fait proche du contraire d'une source d'énergie idéale. Cette discussion a largement porté sur les inconvénients des réacteurs de fusion conçus actuellement, tandis que les promoteurs de la fusion continuent d'insister sur le fait qu'un jour ces problèmes seront surmontés. Maintenant cependant, nous sommes à un point où, pour la première fois, nous pourrons étudier une installation de réacteur de fusion au stade de prototype: le réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER), en construction à Cadarache, en France.
Fichier principal
Vignette du fichier
ITER-Vitrine-Fusion-2019.pdf (197.04 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02112048 , version 1 (25-06-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02112048 , version 1

Cite

Daniel Jassby, Thiery Pierre. ITER est une vitrine des défauts de l'énergie de fusion nucléaire. 2019. ⟨hal-02112048⟩

Collections

CNRS UNIV-AMU PIIM
724 View
1336 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More