Influence de la race, de la stratégie d’alimentation et de l’âge au 1er vêlage sur les émissions de méthane entérique intégrées à l’échelle du système laitier - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2018

Influence de la race, de la stratégie d’alimentation et de l’âge au 1er vêlage sur les émissions de méthane entérique intégrées à l’échelle du système laitier

(1) , (2, 3) , (4) , (2) , (5)
1
2
3
4
5

Abstract

With enteric methane, the ruminants contributes to greenhouse gases (GHG) emissions. In France, this represents 7 to 8% of the total GHG emissions. The integration of CH4 emissions at the livestock farming system level is poorly described and the influential factors analysis offers other possibilities for mitigation than at the animal level. The results of the long term experiment “The cow for the system?” have been combined to quantify by modeling the dairy herd CH4 emissions. The effect of the breed, the first calving age and the feeding strategy has been described. At the same level of milk sales (400 t), the enteric CH4 annual emissions vary from 10.7 to 19.2 t according to the breed and herds demography observed. The total CH4 released is sensitive to the individual performance and reduced with high genetic merit cows and high feeding strategies. The ability to be incalf and the first calving age have an influence on the herd size, and consequently, on the CH4 emissions. Within every system, different levers of technical improvement exist and are often associated with increased system efficiency. The impact of these levers has to be evaluated globally to avoid possible adverse associated effects on environment
Avec le méthane entérique, l’élevage des ruminants contribue aux émissions de gaz à effet de serre (GES). En France, il représente 7 à 8 % des émissions totales de GES. L’intégration des émissions de CH4 à l’échelle du système d’élevage est peu décrite et l’analyse des possibles facteurs d’influence ouvre d’autres perspectives d’atténuation que celles connues à l’échelle individuelle. Les résultats issus de l’expérience à long terme « Quelle vache pour quel système ? » ont été valorisés afin de quantifier par modélisation les émissions de CH4 du troupeau laitier. L’influence de la race, de l’âge au 1er vêlage et de la stratégie d’alimentation a été étudiée. Pour un même volume de lait livré (400 t), les émissions totales annuelles de CH4 entérique varient de 10,7 à 19,2 t selon la race et la démographie des différents troupeaux. Ces quantités émises sont sensibles aux performances individuelles, au potentiel des vaches et aux stratégies d’alimentation favorables à son expression.L’aptitude à revêler et l’âge au 1er vêlage ont une influence importante sur les effectifs des différents troupeaux, donc sur les émissions. Intra système, différents leviers d’amélioration technique existent et sont souvent favorables à l’efficacité globale du système. L’impact de ces leviers doit être évalué globalement afin d’éviter de possibles effets défavorables associés sur l’environnement.
Fichier principal
Vignette du fichier
Dall-Orsoletta_2018_3R.pdf (227 Ko) Télécharger le fichier
Format : Poster
Loading...

Dates and versions

hal-02077524 , version 1 (22-03-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02077524 , version 1
  • PRODINRA : 463691

Cite

Aline C. Dall-Orsoletta, Ségolène Leurent-Colette, Sylvain Foray, Frédéric Launay, Luc Delaby. Influence de la race, de la stratégie d’alimentation et de l’âge au 1er vêlage sur les émissions de méthane entérique intégrées à l’échelle du système laitier. 24. Rencontres autour des recherches sur les ruminants (3R), Dec 2018, Paris, France. ⟨hal-02077524⟩
72 View
95 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More